AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 hello, i'm your nightmare. (lavender)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ronald Weasley
owl box : 183
pseudo : buddy.
avatar, © : andre klitzke by benkeï (pas d'argent pour se payer un t-shirt)
multinicks : /
age : dix-neuf ans,
job : étudiant hésitant,
relationship : cœur épris d'une démone,
blood status : pur et rouge,
patronus : jack russell,

( APARECIUM )
RP : OFF TOTAL
CONTACTS :

MessageSujet: hello, i'm your nightmare. (lavender)   Dim 27 Aoû - 23:43

Il connaît la route par cœur. Ça fait deux mois qu'il traverse ce passage piéton, qu'il frôle les murs, qu'il s'avance en direction d'une seule et unique personne. Lavender Brown. Cette fille qui autrefois était sienne, qui faisait tout pour l'embrasser, le câliner, le rendre heureux. Depuis que Ron n'est plus avec Hermione, il galère à avancer, à reprendre goût à la vie - déjà que de base, c'est pas trop la joie, faut dire qu'il est vraiment au bout du rouleau. Il se pose des questions, aussi. J'étais trop jaloux ? Je lui rendais la vie trop dure ? Elle m'aimait pas ? Je suis pas assez beau pour elle, pas assez bien ? Je mangeais trop ? Toutes les questions du monde sont passées dans sa tête, elles sont venues lui bouffer la vie, ses rêves, liant intimement ses cauchemars au visage de Granger. Le mois dernier, Brown est revenue dans sa vie. Lui parler est devenu un but, un objectif à surmonter. Au départ, il pensait lui parler pour rendre Hermione jalouse, pour qu'elle revienne en courant dans ses bras - puis la réalité est venue lui mettre une claque. Reparler à Brown ne sera pas chose aisée et en plus, la faire souffrir, c'est pas une bonne idée. Et Brown n'est plus Brown. Elle n'est plus cette gamine un peu chiante et débile, un peu trop collante et barbante. C'est une femme, une belle femme, une intrigante demoiselle qui aborde un sourire sans jamais l'ôter de son visage. Une fille qu'il n'avait jamais pris le temps de regarder, avant, se disant qu'elle n'était que de passage, que ça servait à rien de trop s'attacher. Elle ne lui aurait pas fait subir toutes ses situations embarrassantes, stressantes et désagréables. Il était aveugle à l'époque et maintenant qu'il retrouve la vue, il doute de ses choix.
Brown était amoureuse,
Brown était gentille,
Brown pouvait se sacrifier pour lui,
Brown ne le rendait pas jaloux,
Brown était de passage. Simplement de passage. Pourquoi j'ai pensé comme ça ? Pourquoi je suis tombé amoureux de la pire personne ? T'façon, on dit souvent que les surdoués sont les plus chiants. Mains dans les poches, Weasley avance, garde un sourire en coin, saluant ceux qui ont l'intention de répondre. On voit dans le regard des gens s'ils sont gentils ou pas et dans celui de Brown, on ne voit que de la brume, du mystère. Ron est en face de la boutique, dos et pied gauche contre un mur, cigarette à la bouche. Sa tignasse rousse n'est pas coiffée et danse avec le vent ; ses yeux, eux, observent la brunette qui s'occupe de ses plantes à quelques mètres. La situation est un peu étrange et dérangeante, il passe pour un malade qui stalke une jolie demoiselle - ou un garçon trop timide pour lui parler, au choix. Il repense aux derniers mots d'Alicia, lance-toi, des mots qui donnent des ailes, de la force, du courage. Quand il faut, il faut ! Il tire une dernière fois sur sa cigarette avant de la jeter au sol et d'inspirer un grand coup. On dit quoi pour dire bonjour à celle qu'on a brisé le cœur ? On dit salut, tu te souviens de moi ? Je suis le salaud qui t'a fait pleurer pendant plusieurs jours ! Pas le temps de douter ou même de réfléchir, comme d'habitude dans un sens, voilà qu'il fait remuer ses cordes vocales. « Bonjour, j'ai besoin d'aide pour acheter un bouquet. » Quel con. Elle va croire que c'est pour Hermione (ou une autre ?) et bam, elle va se braquer, impossible de lui taper la discute. Comprenant sa maladresse sur le coup, le voilà qui recommence à parler, bafouillant légèrement.  « Un bouquet pour.. Ma mère, pour la fête des mères. » La fête des mères ? Maintenant ? Il ne capte pas vraiment sa deuxième connerie et continue de sourire, persuadé que son mensonge allait passer comme une lettre à la poste.

_________________
when you said your last goodbye, i died a little bit inside.. but if you loved me, why did you leave me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavender Brown
owl box : 183
pseudo : shiny, aurore
avatar, © : natalia dyer (myself) ; sign myself
multinicks : ron, parvati, harry, hermione
age : dix-neuf ans
job : fleuriste
relationship : seule au coeur dévasté
blood status : sang pur, sang glorifié et idolatré
patronus : un loup au pelage sombre.

( APARECIUM )
RP : (2/3) ron, darcy
CONTACTS :

MessageSujet: Re: hello, i'm your nightmare. (lavender)   Lun 28 Aoû - 0:19

Même en ayant le dos, elle pourrait jurer que quelqu’un était en train de la regarder, et puis il y avait cette odeur qu’elle pouvait sentir, récurrente comme un doux parfum qui lui donnait des frissons comme jamais. Et cette fois-ci c’était plus proche, encore mieux elle pouvait s’en imprégner en fermant les yeux. Ses mains s’étaient arrêtées de bouger, elle rouvrit les yeux secouant la tête afin de se concentrer sur ce qu’elle était en train de faire. Elle se pinça les lèvres, remettant une de ses mèches brune qui s’était échappée. Une voix lui vint au loin et pourtant elle est si près. Elle pourrait reconnaître ce timbre entre mille, il y avait une légère nuance de grave enrobée de sensualité. Elle respira un bon coup comme si tout l’air de ses poumons s’était enfui de son corps. Même si elle ne voyait pas encore, ses pensées vinrent l’assaillir et un visage se distingua très nettement. Elle secoua la tête négativement, ne pensant pas que cela soit possible, non pas lui, dans sa boutique. Elle sert le poing l’ombre d’un instant, ses ongles rentrent dans sa chair vierge. Puis elle se tourne lentement comme un pantin articulé. Il n’avait pas changé, toujours aussi beau, fichtrement beau que cela lui faisait mal sur le coup. Elle ne voulait pas que toute cette rancœur qu’elle lui avait portée après sa rupture refasse surface, il fallait qu’elle soit maître de ses émotions. « Un bouquet ? » Elle arbora un léger sourire moqueur avant de plonger ses iris bleus dans les siennes. « Très bien, tu veux mettre quel type de message ? » En fait elle voulait plutôt lui demander ce qu’il faisait ici et que même s’ils n’étaient plus ensemble elle aurait aimé qu’il soit là pour elle, au moment où elle est tombé, mais elle n’a jamais compté pour lui, elle n’était qu’une vulgaire marionnette dans ses mains experte de marionnettiste. Elle pouvait passer outre le fait qu’il ne l’avait pas aimé mais il l’avait quand même laissé tomber à l’époque. Pourquoi revenait-il maintenant ? Elle se mordilla la lèvre inférieure nerveusement mais essaya de ne pas laisser paraître son trouble devant lui. Parce que oui le revoir lui faisait un effet qu’elle pensait enfoui. Parce que seul Weasley pouvait lui faire cet effet qui pouvait lui faire perdre ses moyens.  Et maintenant elle devait combler cette distance qui les séparait, son comptoir seul faisait office de barrière entre eux. Tirant un coup sec sur sa queue de cheval qui malmenait sa chevelure brune, la jeune femme vint se placer à ses côtés. « Alors même si la fête des Mères est déjà passé, tu peux offrir un bouquet à ta Mère quand même Ron. » Cela lui faisait bizarre de prononcer son nom à voix haute alors qu’il avait toujours résonné dans sa tête. Elle ne voulait pas savoir si c'était vraiment pour sa mère ou pour une autre personne non, elle ne voulais pas y penser oh non.  Ses iris étaient concentrées sur les fleurs qui était à côtés d'elle, la jeune femme ne voulait pas croiser son regard, elle n'avait pas besoin de sa pitié non, elle ne veut pas voir ses yeux qu'elle connait que trop bien, ce regard qui l'a détruite et qui la détruirait encore si elle ose s'y replonger. Alors la gamine attends, comme si son heure était arrivée, parce qu'elle refoule tout, comme une tornade qui se charge en élément destructeur, parce qu'elle sait qu'elle pourra lui pardonner mais pas lui redonner son coeur, de toute façon il n'en voudra pas. Elle ne sait même pas pourquoi il est là, non il perturbe tout, comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronald Weasley
owl box : 183
pseudo : buddy.
avatar, © : andre klitzke by benkeï (pas d'argent pour se payer un t-shirt)
multinicks : /
age : dix-neuf ans,
job : étudiant hésitant,
relationship : cœur épris d'une démone,
blood status : pur et rouge,
patronus : jack russell,

( APARECIUM )
RP : OFF TOTAL
CONTACTS :

MessageSujet: Re: hello, i'm your nightmare. (lavender)   Mar 29 Aoû - 16:19

elle n'a pas de parfum, elle sent les fleurs. adieu les produits chimiques ou magiques. la nature toute entière réside sur sa peau. ses yeux dans les siens, un frisson lui traverse tout le corps pour s'éteindre dans sa nuque. elle est belle. tellement belle. différente. nouvelle. « un bouquet ? » un bouquet pour toi, lavender. pour toi et ta voix. t'es belle, brown. t'es tellement belle qu'il s'en veut. ça fait combien de temps qu'il n'a pas entendu cette mélodie ? trop longtemps. beaucoup trop longtemps. puis ce sourire. ce sourire en coin, léger, moqueur et discret. le placement de ces lèvres autrefois repoussées laisse naître un sosie sur son propre visage. « très bien, tu veux mettre quel type de message ? » il aimerait y écrire pardonne-moi, mais elle comprendrait trop vite son idée. son plan. tu n'as qu'à écrire ce que tu veux, tout ce qu'il te passe par la tête. ton numéro, peut-être. ton adresse. une date pour un rendez-vous. il cherche une porte de sortie. il aimerait trouver quelque chose de drôle, de suffisamment weasley pour qu'en un regard brown aborde le même sourire qu'à l'heure actuelle. « je sais pas trop.. je suis pas doué pour ces trucs-là. » normal. il n'est pas doué pour grands choses. quoique, si, il est doué pour se faire du mal. à croire qu'il aime ça, souffrir. maso sur les bords ? espérons que brown puisse lui apaiser, le temps d'une discutions, tous les maux qui bousillent sa vie. sans s'en rendre compte, c'est ce qu'elle fait. il ne pense pas à hermione, pas à potter, pas aux futurs procès, pas à ginny, pas à draco. il ne pense qu'à elle. à comment bien parler, à comment créer un sujet un minimum intéressant. lav' mordille sa lèvre. on dit souvent que les filles font ça quand elles sont dans une situation spéciale. ron arque légèrement ses sourcils avant de poser ses bras sur le comptoir. il l'observe. se regardent dans les yeux. pendant quelques secondes, ils ne parlent plus. le temps s'arrête. il pourrait rester là des heures entières. tout est calme puis brown brise le silence en tirant sur sa queue de cheval, laissant ses cheveux tomber en cascade sur ses épaules. encore plus belle comme ça. « alors même si la fête des mères est déjà passé, tu peux offrir un bouquet à ta mère quand même ron. » c'est un con. comment tu peux continuer à sourire devant un idiot pareil, incapable de trouver une raison correcte et valable à propos de sa soudaine apparition ? il fait pitié. sa mâchoire se contracte, il baisse lentement sa tête en laissant un rire léger s'échapper de ses lèvres. « donc t'es pas tombée dans le panneau.. » tout était prévu. menteur. « en vrai, j'aimerais bien avoir le plus beau bouquet pour l'offrir à quelqu'un de précis. tu peux m'aider, lavender ? » ron relève lentement sa tête, sourire en coin, replongeant ses yeux dans les siens. il se redresse et tapote ses mains sur le comptoir avant de se retourner vers les plantes autour d'eux. « je sais pas trop trop ce qu'elle aime alors je te laisse carte blanche. t'es douée pour surprendre les gens.. » weasley parle, parle, commence à se perdre devant toutes les couleurs devant lui. y'a des petites, des grandes, des penchées. toutes les plantes d'ici sont dingues et belles, un peu comme leur fleuriste. il s'approche de l'une d'elles, une rose blanche. pure. lentement il vient poser le bout de ses doigts sur les pétales. douces et légèrement humides, comme si la fleur venait justement d'être cueillie. « lavender ? » il s'arrête, se retourne pour lui faire face à nouveau. lentement, sa lèvre inférieure se retrouve mordillée. comme une fille dans une situation spéciale. « tu termines quand ? » j'ai besoin de te parler. pas de t'offrir des fleurs comme un sorcier du moyen-âge, j'ai besoin de t'entendre répondre à mes questions. à mes craintes.

_________________
when you said your last goodbye, i died a little bit inside.. but if you loved me, why did you leave me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavender Brown
owl box : 183
pseudo : shiny, aurore
avatar, © : natalia dyer (myself) ; sign myself
multinicks : ron, parvati, harry, hermione
age : dix-neuf ans
job : fleuriste
relationship : seule au coeur dévasté
blood status : sang pur, sang glorifié et idolatré
patronus : un loup au pelage sombre.

( APARECIUM )
RP : (2/3) ron, darcy
CONTACTS :

MessageSujet: Re: hello, i'm your nightmare. (lavender)   Mar 29 Aoû - 18:47

Elle prend juste la peine d’écouter sa voix, son timbre qui a toujours eu cet effet sur elle, une voix qui l’hypnotise, qui remuait ses entrailles, au plus profond d’elle-même. Un faible sourire s’étire sur ses lippes, tandis que ses yeux se risquent à se plonger dans cet océan tourmenté. « je sais pas trop.. je suis pas doué pour ces trucs-là. » Elle voudrait lui dire qu’il n’était pas doué ce qui était sûr.  Et pourtant elle n’aurait jamais cru un jour le revoir, lui et sa crinière rousse flamboyante, son regard clair, sa silhouette qu’elle n’avait vu que dans les limbes de ses songes enfouis dans sa psyché.  La jeune nymphe a du mal a calé son regard dans le sien, c’est trop tentant, trop dangereux, parce qu’elle pourrait succomber, se faire mal encore et encore, se heurter à un mur, devenir un pion qu’elle ne voulait plus être, non. Elle avale difficilement sa salive, ravale tous ses mots qui se bousculent dans sa bouche, voulant sortir, mais rien, comme si elle étouffait à l’intérieur. Elle a chaud, elle a froid, son corps est bousillé, bousillé par la bête, bousillé par le rouquin qui la hante sans cesse.  Elle ne veut pas se l’avouer non, cela serait comme lui lacéré son pauvre cœur qui avait du temps à guérir. Et en même temps elle pouvait le comprendre, elle y arrivait, parce qu’à l’époque elle n’était qu’une gamine collante et chiante.  Elle était juste bonne à être utilisée mais pas digne d’être aimée. La bête elle, l’embrasse, embrasse ses courbes et tout son être et a avalé la gamine tout en entier.  Comme si elle était morte à l’intérieur, qu’elle était possédée. Un mal pour un bien, une malédiction qui témoigne de sa renaissance fulgurante. donc t'es pas tombée dans le panneau.. en vrai, j'aimerais bien avoir le plus beau bouquet pour l'offrir à quelqu'un de précis. tu peux m'aider, lavender ? »  Elle passa une main dans ses cheveux bruns, les ébouriffants légèrement, dérangeant le calme plat de la soie. Il avait prononcé son prénom. Arrête, c’est une torture, mon prénom écorché sur tes lippes que je meure de dévorer. Non, elle ne pouvait pas y penser et pourtant tout son corps irradiait, voulait être à ses côtés, comme un camé en manque de sa drogue, pure. Elle manque de défaillir lorsqu’il la regarde comme ça, il ne l’avait jamais fait auparavant. C’était comme si il la traitait comme une humaine, sauf qu’elle ne l’était plus, du moins plus entièrement. « je sais pas trop trop ce qu'elle aime alors je te laisse carte blanche. t'es douée pour surprendre les gens.. » Elle aurait pu exploser sur lui comme une furie, ravager son cerveau de paroles acerbes et douloureuses. Elle sait pertinemment que le bouquet est un subterfuge, elle n’est pas idiote, elle a grandi. Elle reste silencieuse, comme si on lui avait enlevé sa voix, elle ne fait que hocher de la tête et se concentre sur sa tâche, parce que ce n’était pas d’elle qu’il parlait, et quand bien même elle devait achever son travail. Elle fronce les sourcils, ne sachant pas d’où venait ce compliment, ne savant pas comment le prendre de sa part, tout était nouveau pour elle, elle sentait le trouble s’emparer de son corps frêle et puissant à la fois. Que son cerveau bouillonnait lorsqu’il était à côté d’elle, qu’elle ne pourrait plus tenir très longtemps. « lavender ? » son cœur s’arrête de battre  l’instant d’une seconde. Tout son être lutte, parce que ça fait mal d’entendre son prénom au travers de sa bouche qu’elle observe avant de détourner le regard. « tu termines quand ? » il s’était approché d’une de ses fleurs, elle voyait cette rose délicate, il y déposait la pulpe de ses doigts pour la caresser. Elle fixe son mouvement avant de s’approcher brusquement de lui et lui saisir le poignet. Il était plus grand qu’elle, elle s’en fichait, sa tête s’était relever pour qu’elle puisse le regarder, s’emparer de ses pupilles ardentes. « Ron, dis-moi ce que tu veux.. » son visage était proche du sien, elle avait prononcé ses mots dans un murmure, parce qu’elle n’avait pas la force d’élever la voix et elle voulait l’atteindre autre que par la voix. Elle lui demandait clairement ses intentions, elle n’avait pas envie de jouer. Elle le suppliait de mettre un terme à cette souffrance qu’il avait actionné comme un bouton sur une poupée. Elle sait de toute manière qu’elle ne l’aura jamais, qu’il avait peut-être bien fait de la traiter de cette sorte.  A son contact sa peau brûlait, elle le sentait réellement, alors elle se détache de lui, laissant une faible distance entre lui et elle.

_________________

I'm not the prettiest you've ever seen but I have my moments, I have my moments, not the flawless one, I've never been, but I have my moments, I have my moments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: hello, i'm your nightmare. (lavender)   

Revenir en haut Aller en bas
 
hello, i'm your nightmare. (lavender)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» You were my nightmare, but now, I love You... [PV:Janny ♥]
» Nightmare
» Ahn Yibo • Little nightmare, big angel
» PNJ & Poltergeist
» It's just a nightmare ▬ PV Envy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AFTER THE STORM :: London city :: london-
Sauter vers: