AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (the things i do for love)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
owl box : 6
pseudo : schreave (leslie).
avatar, © : katheryn winnick, exordium.
multinicks : bill weasley, cet amour de rouquin.
age : quarante-quatre années se sont écoulées depuis sa venue au monde.
job : elle n'a jamais connu que l'opulence, une opulence aujourd'hui passée. les temps ont changés et son mode de vie s'en retrouve brusquement défiguré.
relationship : l'union passée a été malmenée. seule subsiste l'affection qu'elle porte à son enfant.
blood status : une pureté chérie et choyée. source de maux, source de beauté.
patronus : une panthère majestueuse, féline et gracieuse.

MessageSujet: (the things i do for love)   Lun 11 Sep - 22:24



( narcissa malfoy née black )
- i wish i wasn't such a narcissist
i wish i didn't really kiss
the mirror when i'm on my own
oh, god! i'm gonna die alone
-
nom, prénoms narcissa, allusion au personnage mythologique bien connu pour l'obsession qu'il portait à son apparence. un bien joli prénom qui sciait divinement à celle qui l'arbore. elle est divine, la poupée délicate dont la longue chevelure blonde ressort d'autant plus au milieu des célèbres tignasses brunes des membres de la famille black. après son mariage, elle a laissé son nom de jeune fille pour porter celui de son époux. devenue malfoy, elle porte encore ce nom, un nom sali venu tenir l'éclat de la belle. âge, date et lieu de naissance quarante-quatre années se sont écoulées depuis la venue au monde de narcissa. elle a poussé son premier cri au sein de la demeure familiale des black, le douze mars de l'année mille neuf cent cinquante-cinq. nationalité et origines britannique, le sang de l'angleterre s'écoule dans ses veines, substance vermeille et chérie. statut civil elle avait à peine quitté poudlard que déjà, elle se retrouvait mariée. cissa a épousé lucius malfoy, assurant de ce fait la pureté de sa lignée. elle n'a jamais été amoureuse de l'homme qui est devenu sien, mais a appris à tolérer sa présence et à faire front à ses côtés. un mariage imparfait qui lui a donné un enfant parfait. son draco, son adorable dragon, pour lequel elle donnerait volontiers sa propre vie. statut du sang une pureté qu'elle a appris à chérir, une pureté qui lui a donné autant qu'elle lui a pris. narcissa a eut coeur de conserver cette pureté et lui confère un peu malgré elle une importance certaine. profession/études la poupée blonde n'a jamais eut à travailler pour subvenir à ses besoins, situation qui tend dangereusement à changer. scolarité vipère élégante, élève brillante. elle sillonnait les couloirs de sa démarche gracieuse, ses cheveux virevoltant tel un voile doré autour de son visage de poupée. baguette La baguette dont elle a fait l’acquisition à l’âge de onze ans n’est plus sienne depuis longtemps, ayant échoué au cour de la guerre entre les mains de son fils unique. Si elle ne se compare guère à la précédente, la nouvelle baguette de cissa lui sciait bien. Elle mesure vingt-quatre centimètres, est constituée de cerisier et porte en son cœur une plume de phénix. épouvantard le cadavre de son enfant, son beau visage dénué de vie. amortentia un parfum de rose, mêlé d'effluves de cannelle. lieu d'habitation elle crèche au manoir des selwyn, en proie au doute, le cœur lacéré, sanguinolent dans sa poitrine. animal de compagnie elle n'en a aucun, ayant d'ores et déjà suffisamment à penser. signes distinctifs physiques Aucun outre sa plastique avantageuse. opinions politiques Narcissa est lasse de mener des combats dont elle n’a que faire. Elle ne s’est jamais sentie l’âme d’une guerrière. Elle n’aspire qu’à retrouver une existence normale et en est rendue à un point où elle n’accepterait de se battre que si la chair de sa chair se voyait menacée. Elle attend anxieuse le procès qui la libèrera ou l’emprisonnera à jamais. casier judiciaire son nom est terni, sali, trainé dans la boue. épouse d'un célèbre mangemort, elle se voit fichée. elle n'a pas de sang sur les mains, cissy, il se murmure même qu'elle a sauvé des gens, mais ça n'a sûrement pas la moindre importance. loisirs Elle s’est découverte une passion somme toute assez relative pour la littérature. Elle passe ses nuits à lire, incapable de trouver le sommeil. traits de caractère Aimante, coquette, gracieuse, polie, courtoise, férocement maternelle, fière, brillante, brave, apte aux sacrifices, rancunière, songeuse, sûre d’elle, douce, tendre, tantôt charmeuse tantôt glacée.
I wanna be a bottle blonde I don't know why but I feel conned
Elle ne bronche pas, Cissy. Elle est forte la gamine. Forte et faible, tout à la fois. Elle ne grimace pas, ne cille pas. Elle est docile, la fillette. Elle s’observe dans le miroir encadré de dorures de la coiffeuse de sa mère. Druella ne s’embarrasse pas de douceur. Elle tire sur les mèches blondes de sa benjamine, la coiffant avec des gestes presque mécaniques. Elle a mal, Cissy, mais elle tient bon. Elle laisse sa mère la coiffer, devenue poupée articulée entre ses doigts vernis d’un mauve tirant sur le noir. Elle s’observe, s’occupant ainsi de sorte à oublier la douleur aigue qui la pique à chaque mouvement trop brusque de sa génitrice. La coiffure prend forme, les longues mèches blondes de l’enfant organisées en un schéma compliqué dont Narcissa n’a qu’une vision partielle. « Druella, tu en as bientôt fini ? » La voix de Cygnus franchit aisément les murs fins couverts de tapisseries de bon goût. Sa femme ne répond guère, poursuivant son œuvre, achevant la coiffure compliquée. Avec une délicatesse oubliée, elle fiche des épingles, de ci de là avant d’enfin baisser les mains, un mince sourire de satisfaction tordant ses lèvres peinturlurées. Elle ne parle pas, n’ouvre guère la bouche, se contentant d’attraper la main de sa fille, l’invitant ainsi à se lever sans attendre. Alors Cissy s’éxecute. Sans un mot, elle suit sa mère et seules quelques minutes s’écoulent avant que Druella et elle ne rejoignent le reste de la famille. Ils sont tous là, vêtus de leurs beaux atouts. Son père et ses sœurs. « J’ai tellement hâte de le voir ! » S’enthousiasme Andromeda, son joli visage éclairé d’un sourire. A contrario, Bella semble s’ennuyer profondément. Cissy l’a remarqué. Son aînée n’est pas heureuse, n’ayant pas oublié l’éclat d’intérêt s’étant allumé dans le regard de leur père à l’annonce de la naissance de leur cousin, le premier garçon de leur nouvelle génération. Bellatrix l’a pris pour une offense personnelle. Meda est heureuse, Bella furieuse et Cissy… Cissy existe tout au plus. La petite poupée, délicieusement docile. C’est tout ce qu’elle est.

≈ ≈ ≈

Elle s’ennuie et elle a froid, Cissa. Son joli visage exprime la contrariété alors qu’elle demeure perchée dans les tributes. Autour d’elle, ses camarades de maison se pressent, agitant des bannières colorées de vert et d’argent. Au dessus d’eux, les joueurs virevoltent sur leurs balais, les capes vertes se mêlant aux étoiffes rouges et dorées de leurs adversaires ; L’animosité est grande, l’ambiance à son maximum. On a trop attendu déjà et le match touche à sa fin. Cissy est sourde à l’agitation ambiante. Elle s’en moque. Du haut de ses seize ans, elle n’aspire qu’à voir le match s’achever pour retrouver le confort douillet de la salle commune de sa maison. Soudain, on l’a bouscule. Elle grimace, jetant un regard mauvais à une fille plus jeune qui glapit à son côté. Serrant d’une main l’écharpe rayée enroulée autour de son cou, Cissy lève les yeux, suivant le regard de sa camarade. Il n’y a qu’un jeune homme pour s’attirer ainsi les cris des vipères de Poudlard. Lucius Malfoy. Depuis sa place sur les tribunes encombrées, Cissy le dévisage. Elle doit lui accorder qu’il a le port d’un roi. Il se tient droit sur son balai, élégant même dans la tourmente. Le vent s’est levé et sa longue chevelure argentée se soulève entre lui, voile délicat venue accentuer les traits ciselés de son visage. Il est beau. Comme Cissy, il dispose de la beauté qu’on connaît aux belles choses. Il irradie de lui une confiance telle qu’elle en est écrasante. Perdue dans sa contemplation, Narcissa laisse son imagination s’emballer. Il est sien et elle est sienne. L’accord est passé, le contrat scellé. Elle va l’épouser, lui, le prince des serpents. Elle s’endormira chaque soir à son côté et se réveillera tous les matins pour s’adonner à sa contemplation. C’est là l’avenir qui l’attend. Un mariage et puis des enfants. Elle espèce qu’ils auront ses yeux. Ses prunelles grises, tantôt glacées tantôt brulantes, simplement intéressantes. Elle le suit des yeux, lui, son futur époux, alors que brusquement le match prend fin. Les serpents ont gagnés. Autour de Cissy, c’est l’euphorie. Les hurlements se répercutent autour d’elle, cacophonie bavarde. Dans le ciel, l’héritier Malfoy parade, somptueux. Et brusquement, elle a envie qu’il la voit. Qu’il la voit elle. Alors elle hurle, l’adolescente. Elle mêle sa voix aux autres. Autour d’elle, les gens se retournent, surpris d’une telle effusion de la part de celle qu’ils aiment à considérer comme une poupée glacée. Elle s’en moque, Narcissa. Elle crie, son regard bleu embrassant le ciel et l’embrassant lui. Une poignée de secondes s’écoule avant qu’il ne la repère enfin. Il la voit et elle le voit. Lorsqu’il lui sourit, les filles se pâment autour d’elle, ivres de jalousie. Le sourire de Lucius ne s’en voit que renforcé. Cissy, elle, elle sourit aussi. L’ébauche d’un sourire alors que ses joues se parent d’une couleur rosée.

≈ ≈ ≈

Les larmes lui brulent les yeux, mais elles ne coulent pas. Cissy, elle ne laissera pas faire une telle chose. Elle est plus forte, bien plus forte que cela. Ou du moins elle aime à le penser, quand bien même c’est certainement faux. La poupée est brisée, la poupée est lacérée. Elle panique, elle s’énerve. Elle s’insurge contre le monde, elle s’exaspère derrière les barreaux de sa cage dorée. La princesse lessivée, terrifiée. Elle se plante devant le miroir à pied de sa la chambre conjugale, s’adonne à la contemplation douloureuse de son reflet. Elle est nue et la vision de son corps, un corps pour laquelle bon nombre de femmes (et d’hommes) concéderaient à tuer, la frappe d’horreur. C’est son ventre plat que Cissy dévisage. Elle est mortifiée, révoltée. Pourquoi ? Pourquoi elle ? Elle a envie de hurler, de passer ses mains dans sa crinière de blondes pour arracher de pleines poignés de mèches dorées. Peut-être qu’elle ne devrait pas s’inquièter, c’est ce qu’elle songe dans une tentative désespérée pour se rassurer. Cela ne marche pas cependant. L’angoisse la submerge à nouveau avec une brutalité perverse. Elle devrait déjà être enceinte. Non, elle devrait déjà être maman. C’est ce qu’elle veut. C’est tout ce qu’elle veut. Donner une décendance à Lucius. Avoir un bébé à pouponner. Elle songe à ses amies, toutes enceintes ou mères. Elle songe à Elara, elle songe à Cassie. Les larmes reviennent, elles coulent. Cissy les écrase. Elle est en colère contre le monde entier et cette émotion l’étouffe. Elle menace de l’avaler toute entière. Elle n’a jamais voulu quelque chose aussi fort, Narcissa. Mais elle n’y arrive pas. Peut-être n’y arrivera-t-elle jamais. Ca lui fend le cœur.

≈ ≈ ≈

Elle n’est jamais rassasiée, Narcissa. Jamais rassasiée de lui. Elle le regarde, sans arrêt, jamais lassée de cette merveilleuse contemplation. Elle l’aime, plus qu’elle ne serait pensée capable d’aimer qui que ce soit. Son fils, sa merveille, son bébé… Bébé qui ne l’est plus vraiment. Onze ans. Il a onze ans et elle est perplexe, Cissy. Elle se demande comment ça a pu passer si vite. Elle l’ignore et ça la déconcerte. Le gamin qu’elle a mis au monde a désormais des allures de petit homme. Pas à ses yeux, cependant. Elle voit encore en lui un poupon, son poupon. Elle doit se retenir pour ne pas le serrer très fort contre elle, toute retournée qu’elle est à l’idée de le laisser grimper dans ce train qu’elle ne connaît que trop bien. « Ca empeste le sang de bourbe. » De bien vilains mots dans la bouche d’un si beau petit garçon. Des mots qu’il a trop entendus de la bouche de son père. Cissy ignore ce reproche déguisé. La contrariété de son fils est dirigée contre elle. Elle lui reproche d’avoir forcé la main à Lucius alors que ce dernier envisageait fortement d’envoyer leur fils à Durmstrang. Ce n’était pas envisageable bien sûr, pas pour Narcissa. Durmstrang, en Europe du Nord et puis quoi encore ? Elle n’aurait pas pu lui supporter et peu lui importait que ces deux hommes lui reprochent ce refus formel. Elle n’en avait que faire. Draco allait s’en remettre et Lucius aussi. Elle ne leur en laissait guère le choix. « Tu n’as pas oublié maman ? » Cissy secoue la tête en guise de réponse à l’interrogation de son fils. Elle a dut déployer les grands moyens pour tarir la colère de son petit dragon, lui promettant de lui envoyer chaque jour des colis ruisselants de douceur en tout genre. « Non, mon chéri, je n’ai pas oublié. » Comment aurait-elle pu alors qu’il n’avait eut de cesse de le lui rappeler depuis que le choix de l’école avait été tranché ? Les élèves commencèrent à se presser vers les portes du train, leurs parents sur le pas. Le cœur de Cissy se serra. Le bagage de Draco était déjà à bord, ne restait plus que lui. Son petit garçon, faisant sa première rentrée. Se penchant vers son fils avec la grâce dont elle faisait en permanence l’étalage, Narcissa le serra contre son cœur avant de déposer deux baisers sur ses joues encore un peu rondes. Quelques secondes plus tard, Draco s’agita, se soustrayant à son étreinte et il ne perdit guère de temps pour disparaître derrière les portes du train. Narcissa resta sur le quai, le regard figé sur le dernier endroit où elle avait vu son fils juste avant qu’il ne s’échappe hors de sa portée. Elle noua ses bras autour de sa taille, le cœur au bord des lèvres, un sourire empreint de nostalgie dessiné sur son joli visage.

≈ ≈ ≈

Le monde s’agite autour d’elle, les rires perçants éclatent. La guerre touche à sa fin et le seigneur des ténèbres exulte. L’enfant est mort. Harry est mort. Narcissa, elle n’arrive à penser qu’à une seule chose. Elle ne regarde même pas Lucius, soucieuse de trahir son propre cœur. Elle n’a qu’un mot à la bouche et elle sursaute presque lorsqu’on s’adresse à elle. On l’invite à s’avancer. On l’invite à annoncer la mort de celui qui a survécu. Elle fini par s’exécuter, redevenue poupée docile. Elle est plus forte cependant. Cissy, elle n’est plus une gamine. Cissy, elle pourrait tout aussi bien mourir dans la seconde. Elle ne pense qu’à lui. Elle ne pense qu’à Draco. Draco dont elle ignore où il est, si il respire toujours. Elle veut croire qu’elle l’aurait senti s’il lui était arrivé quoi que ce soit. Elle est pétrifiée. Tout son corps est tendu et c’est par un miracle quelconque qu’elle parviens à le dissimuler. Lentement elle se penche sur le corps du garçon en prenant soin de placer son corps de sorte à le dissimuler. C’est dans un silence de mort qu’elle se penche vers lui, allant jusqu’à presser ses lèvres contre son oreille. Son souffle le chatouille alors que les mots s’écoulent, murmure qui a tôt fait de se prendre en l’air. « Est-ce que Draco est vivant ? Est-ce qu'il est au château ? » Il lui semble alors que son cœur s’arrête. La pensée d’un monde sans lui lui donne le tournis. Elle ne peut ne serait-ce que l’envisager. Non, non… Harry acquiesce, légèrement et soudain, c’est tout l’univers de Narcissa qui se pare de couleurs. Draco est vivant. Draco est vivant. C’est tout ce qui compte. C’est tout ce qui importe. Elle se fou du reste. Elle n’est pas marquée, Cissa, elle n’a pas d’allégeance autre que son enfant, son sang. Elle se moque de ce mage noir, elle se moque de tout. Il n’y a que lui. Que son dragon. Alors, elle se redresse, le cœur battant à vive allure dans sa poitrine et c’est avec un calme glaçant qu’elle rouvre la bouche. « Il est mort. »

≈ ≈ ≈

Le sommeil ne vient pas. Avec un soupire agacé, Cissy rallume la lumière et brusquement, la chambre ploie sous une douce lueur dorée. Se redressant contre ses oreilles, Narcissa soupire. La nuit est tombée depuis des heures, mais elle ne parviens pas à s’abandonner à ses rêves qu’elle devine morcelés. Ses nuits sont trop courtes, sa tension trop forte. Elle respire par à coup Cissy et les pensées la submergent, s’entrechoquant dans sa tête, rendant toute tentative de repos impossible. Alors elle demeure éveillée. Elle dévisage la pièce. Des semaines qu’elle a emménagé dans la demeure familiale des Selwyn. Des semaines qu’elle a quitté le manoir familial et avec lui son époux. Ce n’est pas définitif, c’est ce qu’elle répond aux gens, mais force est de constater qu’elle n’en sait rien. Elle ne sait plus rien. Elle est perdue Cissy. Elle attend et ça la ronge. Elle est en sursi. Elle aimerait s’abandonner au sommeil, elle aimerait tant… Elle aimerait plein de choses. Trop de choses. Elle aimerait qu’il en soit allé différemment. Elle aimerait que Draco soit là. Elle demeure immobile dans son lit quelques instants, avant de le quitter, la plante de ses pieds venant caresser le sol glacé. La fraicheur ne la surprend plus et elle ne l’ennuie guère davantage. C’est en silence que Narcissa se lève pour aller prendre place devant la coiffeuse encombrée d’accessoires en tout genre. Prenant place devant le miroir, elle s’assoit, se confrontant à son reflet. Elle se trouve l’air épuisé, fatigué. Une chance que le maquillage existe. Pour l’heure cependant, elle ne se focalise guère sur son teint. Avec un geste né de l’habitude, elle attrape sa brosse et commence à démeler sa chevelure blonde qui n’en a pourtant guère besoin. Un geste familier qui l’apaise. La brosse fend ses mèches blondes avec une douceur bienvenue. Elle multiplie les coups de brosse Cissy, trouvant dans ce geste un maigre réconfort.
under the invisibility cloak:
 

_________________


soon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 431
pseudo : Firebolt.
avatar, © : av @heliotropium
multinicks : /
age : 19 y.o
job : "un Malfoy n'a pas besoin de travailler" comme aurait dit son père. Mais les comptes familiaux gelés, il va falloir trouver un moyen de subsistance.
relationship : seul. il refuse de s'attacher, persuadé qu'il croupira à vie derrière les barreaux humides d'Azkaban..
blood status : pur. la sacrosainte pureté dont il était si fier et qui pourtant ne lui a apporté que des désillusions.
patronus : un albatros. enfin, ça c'était avant.

( APARECIUM )
RP : ~ off ( pansy; yona; hermione )
CONTACTS :

MessageSujet: Re: (the things i do for love)   Lun 11 Sep - 22:45

Ohhh, Maman
Cette fiche
Bienvenue (re)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 6
pseudo : schreave (leslie).
avatar, © : katheryn winnick, exordium.
multinicks : bill weasley, cet amour de rouquin.
age : quarante-quatre années se sont écoulées depuis sa venue au monde.
job : elle n'a jamais connu que l'opulence, une opulence aujourd'hui passée. les temps ont changés et son mode de vie s'en retrouve brusquement défiguré.
relationship : l'union passée a été malmenée. seule subsiste l'affection qu'elle porte à son enfant.
blood status : une pureté chérie et choyée. source de maux, source de beauté.
patronus : une panthère majestueuse, féline et gracieuse.

MessageSujet: Re: (the things i do for love)   Lun 11 Sep - 22:46

mon petit garçon.
merci beaucoup, contente qu'elle te plaise.

_________________


soon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 10
pseudo : electralungs
avatar, © : alicia vikander, mille rêves
multinicks : aucun
age : vingt-sept ans.
job : joueuse de quidditch aux ailes déchues, elle est à présent sans emploi.
relationship : le coeur épris, marqué par les crocs d'un certain lycanthrope. une vérité difficile à avouer.
blood status : la pureté du cristal, unique statut que le nom accepte.
patronus : un pelage gris reconnaissable, loup à l'allure vaguement familière.

MessageSujet: Re: (the things i do for love)   Lun 11 Sep - 22:48

OMG KATHERYN elle est trop peu vue sur les RPG cette queen et c'est un super choix pour cissa j'adhère trop wow ?
et les petites paroles de marina c'est bon je t'ai repérée
bienvenue parmi nous, tu dépotes grave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 431
pseudo : Firebolt.
avatar, © : av @heliotropium
multinicks : /
age : 19 y.o
job : "un Malfoy n'a pas besoin de travailler" comme aurait dit son père. Mais les comptes familiaux gelés, il va falloir trouver un moyen de subsistance.
relationship : seul. il refuse de s'attacher, persuadé qu'il croupira à vie derrière les barreaux humides d'Azkaban..
blood status : pur. la sacrosainte pureté dont il était si fier et qui pourtant ne lui a apporté que des désillusions.
patronus : un albatros. enfin, ça c'était avant.

( APARECIUM )
RP : ~ off ( pansy; yona; hermione )
CONTACTS :

MessageSujet: Re: (the things i do for love)   Lun 11 Sep - 22:51

@Narcissa Malfoy a écrit:
mon petit garçon.
merci beaucoup, contente qu'elle te plaise.

j'suis plus un petit garçon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 25
pseudo : alex.
avatar, © : ben whishaw, faust.
multinicks : aucun.
age : le lycanthrope vient de fêter ses trente ans.
job : psychomage, il exerce à sainte-mangouste depuis quelques années.
relationship : si on pouvait lire dans le coeur de l'écossais, on y verrait nedelya dolohov noté en lettres d'or.
blood status : le carmin lui pend aux lèvres, lui tache les mains, souillé par celui d'un loup, fenrir, son propre père.
patronus : intimement lié à lya dolohov, il fut un temps son patronus prenait la forme d'un boa argenté. il est incapable d'en produire un depuis sa morsure.

( APARECIUM )
RP : on
CONTACTS :

MessageSujet: Re: (the things i do for love)   Lun 11 Sep - 23:31

narcissa. y'a déjà un sujet qui t'attend j'ai envie de dire, les malfoy prennent cher j'ai mal au coeur pour vous.
je répète ce que disent les autres mais ta fiche dépote, ça fait plaisir à voir.
sois la bienvenue sur ats.

_________________

there's a curse that falls on young lovers. stars so soft turn them to hunters. a man who's pure of heart may still become a wolf when the moon is bright (howl, florence and the machine).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 6
pseudo : schreave (leslie).
avatar, © : katheryn winnick, exordium.
multinicks : bill weasley, cet amour de rouquin.
age : quarante-quatre années se sont écoulées depuis sa venue au monde.
job : elle n'a jamais connu que l'opulence, une opulence aujourd'hui passée. les temps ont changés et son mode de vie s'en retrouve brusquement défiguré.
relationship : l'union passée a été malmenée. seule subsiste l'affection qu'elle porte à son enfant.
blood status : une pureté chérie et choyée. source de maux, source de beauté.
patronus : une panthère majestueuse, féline et gracieuse.

MessageSujet: Re: (the things i do for love)   Mar 12 Sep - 7:40

@NEDELYA DOLOHOV merci beaucoup, ton choix est parfait lui aussi.

@DRACO MALFOY à mes yeux, si.

@ICARUS GREYBACK effectivement, oui.
merci.

_________________


soon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 111
pseudo : maytherfucker
avatar, © : Lily Collins, vinyles idylles
multinicks : none
age : twenty-five years old
job : auror
relationship : single lady
blood status : pure blood, unknown heiress of the Black family
patronus : an eagle

( APARECIUM )
RP : on (eng/fr)
CONTACTS :

MessageSujet: Re: (the things i do for love)   Mer 13 Sep - 20:21

Cette beauté ! C'est les gênes Black qui ressortent (a)
Bienvenue parmi nous ! Mon dieu quelle fiche quoi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 6
pseudo : schreave (leslie).
avatar, © : katheryn winnick, exordium.
multinicks : bill weasley, cet amour de rouquin.
age : quarante-quatre années se sont écoulées depuis sa venue au monde.
job : elle n'a jamais connu que l'opulence, une opulence aujourd'hui passée. les temps ont changés et son mode de vie s'en retrouve brusquement défiguré.
relationship : l'union passée a été malmenée. seule subsiste l'affection qu'elle porte à son enfant.
blood status : une pureté chérie et choyée. source de maux, source de beauté.
patronus : une panthère majestueuse, féline et gracieuse.

MessageSujet: Re: (the things i do for love)   Mer 13 Sep - 20:41

@AQUILA BLACK yup, le sang black, y a que ça de vrai.
merci beaucoup.

_________________


soon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 18
pseudo : SLYTHERNS // EVE.
avatar, © : ELLE FANNING. // © ICE AND FIRE.
multinicks : //
age : EIGHTEEN.
job : USED TO BE AN INSTRUMENT OF WAR.
blood status : PURE BLOOD. STUPID QUESTION.
patronus : AN OCTOPUS.

( APARECIUM )
RP : off.
CONTACTS :

MessageSujet: Re: (the things i do for love)   Ven 15 Sep - 21:47

cissy, avec cette bouille.
rebienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (the things i do for love)   

Revenir en haut Aller en bas
 
(the things i do for love)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Love et Story
» Let Love Lead The Way [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AFTER THE STORM :: Before the storm :: take me in the cauldron :: do the hippogriff-
Sauter vers: