AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 alright mon cher (peitho)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
owl box : 29
pseudo : une bonnasse $$$
avatar, © : coleman @neon cathedral
multinicks : none.
age : the sweet eighteen, a young and adorable face.
job : a job ?
relationship : that, mon cher, is very private.
blood status : wow much purity.

( APARECIUM )
RP : (eng+fr) on
CONTACTS :

MessageSujet: alright mon cher (peitho)   Dim 3 Sep - 16:23


( peitho basila zabini )
- I'd have to say alright, you're right mon cher it is -
nom, prénoms (Πειθώ / Peithố) de la persuasion et de la séduction des origines de ce prénom, il n'est qu'un de ces attribues qui a été conservé - ses manières et ses lippes en tout temps rouges suffisent comme réponse. Il est un nom que Peitho ne regrettera jamais de porter, Zabini, c'est celui de maman qui a traversé les épreuves, c'est celui de la famille qu'elle aime tant. âge, date et lieu de naissance Encore jeune, encore enfant à dix-huit ans, encore à demander des rubans roses autour des cadeaux qu'on lui offre le quatorze avril, à chaque fois fêté dans le cœur de Londres où elle est née.  nationalité et origines Anglaise, ça s'entend dans ses mots, dans ses habitudes un peu guindées de petite fille qui n'a jamais eu à goûter trop de fois à l'extérieur. Quand elle parle, il n'y a aucun doute. statut civil Angoisse du cœur car on ne l'aime jamais en retour - on l'embrasse pas vraiment en retour, on la regarde pas comme elle regarde les autres. statut du sang Pur, c'est évident. Pas que ça compte vraiment - maman n'a jamais eu l'air d'en avoir beaucoup à faire. Beau-papa numéro quatre était un impur, lui. profession/études Elle ne fait rien encore, parce qu'elle même n'en voit pas l'intérêt et que sa mère  n'est pas certaine de vouloir la voir partir pour l'instant. Peitho ça l'arrange, même si on l'écoute, ça lui plairait bien de faire quelque chose en rapport avec les étoiles. scolarité Elle n'est pas comme Blaise, elle n'est pas comme son grand-frère. Elle c'est une petite Hufflepuff, avec des notes pas forcément assez bonnes pour s'on s'intéresse à elle, pas vraiment assez attentive en cours pour qu'on la remarque - simplement et uniquement brillante en astronomie. baguette Un peu courte sous ses longs doigts aux ongles rongés, bois de pommier et cheveux de vélane - parce qu'on sait qu'un jour ses idéaux seront assez définis pour la porter haut. épouvantard Maman et la famille qui ne bougent plus, avec un air de mort sur le visage. amortentia Les odeurs de violettes et de cigarette, un peu de douceur et de piquant. lieu d'habitation Le large et magnifique manoir en campagne anglaise, bien qu'elle rêve d'avoir son propre appartement dans Londres, juste pour le plaisir de sortir le soir et d'inquiéter personne. animal de compagnie Maman a une ribambelle de petits oiseaux qui ont des chansons magnifiques au bout de leur bec, et elle à part sa chouette Lady Birdie, elle n'a rien. Du coup elle rêve d'un peu d'excentricité elle aussi, quelque chose de merveilleux qui n'a pas besoin de lui rappeler sa scolarité. signes distinctifs physiques Il y a son grand sourire, la manière dont elle se met à rire, en penchant la tête en arrière - ça dévoile la cicatrice en demie-lune qui décore le dessous de son menton. opinions politiques Si on la laissait s'intéresser à la politique, elle vous dirait que c'est  celui des progressistes,  car elle aussi elle passe sa vie à pardonner.  casier judiciaire Vide, elle n'a jamais rien fait de répréhensible - pourtant elle pense aux bijoux si souvent dérobés qu'elle cache dans une boîte sous son lit. loisirs Regarder les étoiles, attendre l'heure du repas, papillonner, regarder les belles personnes, chiper ce qu'elle aime chez les autres, donner son avis sur ce qui ne la regarde pas, la peinture. traits de caractère Fidèle à sa maison, il n'y a de plus grand cœur que le sien, de plus intraitable loyauté que la sienne. Mais elle est aussi une enfant du caprice, petite chose qui réclame avec déjà les larmes au bord des yeux, qui se saisit des objets des autres en pensant que c'est à elle. Parfois Peitho pince les cuisses des jolies filles parce que ça la rend jalouse et parce qu'elle les aime avec beaucoup de passion, parfois elle a des gestes inconsidérés et des instants de méchanceté. On s'imagine pas quand on la regarde qu'elle est si dans les étoiles et si enfermée par les rêves et par les autres - car leur regard l'importe un peu trop. Celui de maman, surtout.
the emotional range of a teaspoon
(maman)
On en dit des choses sur maman, des méchants mots qu'elle préfère ne pas écouter car c'est ce qu'on lui a dit de faire. Maman croque les hommes - ça elle l'a bien remarqué, mais les imbéciles insistent toujours sur le mot croque. Y en a même qui s'osent jusqu'à dire que ça ne peut pas être une coïncidence qu'ils aient été six et que l'un après l'autre aient fini par disparaître, toujours couverts par des justifications qu'on juge bancales. Mais la gamine elle jure que tout est vrai - jamais maman ne ferait de mal à quiconque. Elle est trop douce pour ça, trop merveilleuse - suffit de la regarder sourire pour savoir qu'elle n'est pas comme ça. Car cette femme c'est sa déesse, sa merveille, son héroïne qui se laisse jamais marcher sur les pieds, qui ne cache jamais vraiment ce qu'elle pense et n'affiche aucune peur. Oh, qu'elle est grandiose! Peitho  l'aime trop pour vouloir lui ressembler un jour - ce serait trop d'ambition. Personne ne peut être comme elle.

(beau-papa numéro quatre)
Lui c'est le préféré - il était drôle avec ses livres sur les constellations, avec ses longs discours sur ce qui brille dans le ciel. Peitho l'a toujours adoré, et peut être parce que c'est celui pour qui maman a eut le plus de respect, la plus grande lueur dans le regard. Il est pas très grand, un peu replet, un peu à ressembler à rien mais il a toujours le chic pour détendre l'atmosphère et apaiser les crises naissantes. C'est à cause de lui qu'elle aime autant l'astronomie, et il lui a toujours dit que quand il regarde le ciel, c'est sa mère qu'il voit, cette femme radieuse qui mérite autant d'attention et de dévotion que les constellations. Quand il est parti et les a laissé, Peitho s'est retrouvée le cœur à moitié brisé. (Et peut être qu'elle devrait utiliser l'imparfait pour parler de lui, mais par solidarité et innocence c'est le présent qu'elle continue d'employer pour chacun d'eux.)

C'est le soir, les draps sont en boule au pied du lit, l'air fatigué sur son visage. Le déshabillé encore prude est froissé, un livre est encore sur ses genoux. La lumière est un peu trop basse pour qu'elle puisse lire sans encombre, mais c'est pas pour autant que Peitho arrête sa lecture. Elle ne continue pas parce que les mots sont bien choisis ou que les phrases sont belles et les descriptions entraînantes - il n'a rien de tout ça. C'est un torchon de cinquante mille mots, une impression qui n'est qu'entre les doigts des gens qui manquent de romance ou d'aventure, des histoires dans lesquelles on se projette car notre vie est indélicate et trop prospère. Peitho n'est pas comme ça - elle n'a pas grand chose à voir avec l'héroïne. Elle n'est pas une femme au foyer aux traits grossiers, aux journées longues et fatiguées, pas non plus cette femme qui rendrait jalouse le monde par une aventure avec un haut patron qui a trop de pognon dans les poches. Peitho n'a rien à voir avec ces nanas-là, elle n'a pas d'obscure mari à prétendre aimer tout en rêvant d'un autre, ni des rêves à tromper. C'est le début de sa vie, donc les rêves sont encore vivants, les opportunités encore fleurissantes - pourtant elle n'arrive pas à s'arrêter de lire. C'est mal écrit, c'est épais. Ca lui plait beaucoup pourtant, et dans sa tête elle change l'histoire pour que ça lui convienne, et Alicia n'est plus blonde, n'a plus quarante cinq ans et trois mioches dont personne ne retient les noms. Alicia devient une ingénue qui rêve des filles plus que des hommes mariés, qui ne laisse pas brûler le dîner mais ne le cuit pas assez. Ses tenues n'ont pas des tissus défraichis et des coupes peu arrangeantes, mais peut être qu'elle gâche là tout l'intérêt de cette histoire. Elle n'attend pas un homme pour être belle, une autorisation. Ce n'est pas drôle si l'héroïne est trop belle, trop merveilleuse, trop pimpante dans tout ce qu'elle fait. Mais c'est comme ça que la gamine se voit, et même qu'elle s'imagine l'habilité de toujours répondre en regardant la personne et en ne fuyant jamais sous les questions. C'est faux - c'est sa vision d'elle-même. Peitho veut rentrer dans le personnage et abandonne le pyjama lourd pour un tissu qui la fait rougir, remet du rouge à lèvre alors qu'il est minuit passé et qu'il n'y a personne à aller voir. Y a même une cigarette qui est tirée de sa table de chevet et portée à ses lèvres dans un geste hésitant. Elle ne sait pas fumer et tout est recraché sans avoir été savouré. Mais dans cette histoire elle se dit qu'elle sait faire - et aussi que le tableau n'est pas encore parfait. De la boite sous son lit est retiré un pendentif qui n'est pas le sien, volé au cou endormi d'une fille si jolie que ça la fait encore sourire. Il est au sien maintenant, joué entre ses doigts. Enfin, tout est assez parfait pour qu'elle puisse continuer la lecture. Elle raye Alicia par Peitho dans les pages du livre, gribouille par dessus les actions dans lesquelles elle ne se reconnait pas. Se dit que elle, elle aurait sauté sur les genoux de la meilleure amie qui se plaint de sa vie exténuante, aurait simplement profité des cadeaux du riche patron sans vraiment faire plus, aurait choisit de sortir ce soir-là. Et aurait été moins acerbe avec sa mère. Rien n'est plus pareil, mais ça lui occupe ses nuits. Ca la fait sourire, ça la transporte ailleurs - c'est ce qui compte.
Peitho est une rêveuse avec peu d'imagination.

La toile est encore vierge, le rouge sur son pinceau est en suspend. La lèvre est mordillée, la blouse de peintre est tâchée d'un million de couleur, large sur ses frêles épaules, et il y en a un peu dans ses cheveux bouclés. La scène qu'il lui plait de transcrire est difficile. Ce sont des images décousues qu'elle ne préfère pas voir plus longtemps, mais qu'il lui est pourtant impossible d'oublier. C'est assourdissant ces moments de vie dont le son est coupé, dont les mouvements sont longs et épais - elle n'a jamais beaucoup aimé les films, et c'est cette impression que ça lui donne. Peitho ne comprend pas comment certains auteurs peuvent parler de la Guerre sans se blesser au passage, sans se tourmenter de détails et de souvenirs - elle n'y arrive pas. Elle s'est dit que ça l'aiderait à en sortir de peindre ça, à ne plus y penser à des instants insoupçonnés de la journée mais c'est un échec. Rien ne vient au bout de ses doigts, et une goutte de peinture rouge tombe sur le sol. Le pinceau est suspendu dans l'air, tandis que le rouge macule par touches le parquet de la pièce où elle se réfugie si souvent. Sa posture est fébrile, car ça a été horrible. Dévastée encore après, la peur qui lui serre le ventre et l'horreur d'une réalité qui ne cessera pas encore de la poursuivre. Le pinceau est lâché, tape contre le sol et projette un peu plus de rouge. La blouse est retirée dans la hâte, la toile vierge est retirée du chevalet, posée à côté des œuvres achevées bien qu'elle est restée intouchée. Peitho sort en vitesse de la pièce, garde avec elle ce regard d'enfant effrayée, court dans le couloir pour s'arrêter devant la chambre de Blaise. Elle ne toque pas ni n'ouvre la porte. Le front est contre le bois, le souffle tente de se calmer. Ca servirait à rien d'aller lui parler il faut bien se l'avouer, car elle sait pas mettre des mots dessus. Elle sait pas quoi dire, elle sait même pas le peindre. La crise est déjouée avant qu'elle n'ait vécu, et la jeune fille descend le large escalier pour rejoindre sa mère. Elle, elle sait qu'elles n'ont pas besoin de se comprendre pour parler et s'aimer, alors tout ira bien. Elle ira mieux après avoir passé quelques heures avec elle, et peut être assez pour considérer l'éventualité de peindre la guerre un jour. Pas qu'elle en a vu beaucoup - elle s'est cachée comme une petite souris, a tenté de fermer oreilles et paupières. Mais ça marque - qu'on soit à l'autre bout du monde ou au cœur de l'horreur.
Peitho n'a pas réussit à peindre depuis ce jour-là.
under the invisibility cloak:
 

_________________


oh dear god what have i done


Dernière édition par Peitho Zabini le Jeu 7 Sep - 13:12, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 586
pseudo : marine.
avatar, © : blake steven, myself (av)
multinicks : captain flint.
age : nineteen yo.
job : young auror.
relationship : two women haunt his mind.
blood status : half-blood.
patronus : a wild deer like his father.

( APARECIUM )
RP : ginny, hermione, ron, yona (OFF)
CONTACTS :

MessageSujet: Re: alright mon cher (peitho)   Dim 3 Sep - 16:38

welcome officiellement
ce début de fiche
j'adore, j'en veux plus, t'es belle

_________________


    THESE VIOLENT DELIGHTS HAVE VIOLENT ENDS
    Because I’m about to tell you the story of my life. More specifically, why my life ended. And if you’re listening to this tape you’re one of the reasons why.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 29
pseudo : une bonnasse $$$
avatar, © : coleman @neon cathedral
multinicks : none.
age : the sweet eighteen, a young and adorable face.
job : a job ?
relationship : that, mon cher, is very private.
blood status : wow much purity.

( APARECIUM )
RP : (eng+fr) on
CONTACTS :

MessageSujet: Re: alright mon cher (peitho)   Dim 3 Sep - 16:39

Awwww merci Potter
T'es pas moche dans ton genre non plus

_________________


oh dear god what have i done
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 17
pseudo : freak.
avatar, © : emma greenwell @AILAHOZ
multinicks : N/A
age : twenty eight yrs old
job : obliviator
relationship : complicated
blood status : half blood

( APARECIUM )
RP : on
CONTACTS :

MessageSujet: Re: alright mon cher (peitho)   Dim 3 Sep - 16:50

le pseudo, l'avatar, c'est tellement parfait!!!
bienvenue

_________________
at least not today. ♒︎ and so Sally can wait she knows it's too late as she's walking on by my soul slides away "But don't look back in anger," I heard you say
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 29
pseudo : une bonnasse $$$
avatar, © : coleman @neon cathedral
multinicks : none.
age : the sweet eighteen, a young and adorable face.
job : a job ?
relationship : that, mon cher, is very private.
blood status : wow much purity.

( APARECIUM )
RP : (eng+fr) on
CONTACTS :

MessageSujet: Re: alright mon cher (peitho)   Dim 3 Sep - 16:53

Awwww merci boté !!
Ton pseudo est un délice

_________________


oh dear god what have i done
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 498
pseudo : ravenstars (carla)
avatar, © : hollestelle, © the chosen one (av).
multinicks : aucun.
age : eighteen years old.
job : chaser for the hollyhead harpies.
relationship : her heart between two men, but just pregnant.
blood status : pure blood, she's not really proud when she looks old slytherin.
patronus : a horse, majestic and brave studhorse.

MessageSujet: Re: alright mon cher (peitho)   Dim 3 Sep - 18:09

PRINCESSE EVE ?
le personnage, zendaya, tes doigts de fée pour l'avatar, ta plume
j'adore déjà ce que je lis, le personnage est hyper bien pensé (nous faudra un lien, elles ont le même âge ) et le choix d'avatar est vraiment perf', c'est une bôté
je te souhaite la bienvenue parmi nous, un bon courage pour ta fiche déjà bien entamée et qui va sûrement être parfaite puis on reste à ta disposition si y a quoi que ce soit

_________________

☆☆☆ c'est notre amour au passé destructeur qui m'a tout révélé sur l'amour que je te portais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 526
pseudo : léa, weasleys.
avatar, © : kristina bazan, @ARΛBELLA
multinicks : none.
age : twenty-two.
job : beater for the appleby arrows, she's proudly wearing the number fifteen .
relationship : single lady.
blood status : pure.
patronus : white wolf.

( APARECIUM )
RP : off ( lavender, pansy, warren, ernie, hermione ) + luna, george, marcus à venir
CONTACTS :

MessageSujet: Re: alright mon cher (peitho)   Dim 3 Sep - 18:10

zendaya et ce début de fiche, c'est tellement doux tellement parfait
j'ai terriblement hâte de lire la suite
bienvenue parmi nous et bonne rédaction ma belle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 29
pseudo : une bonnasse $$$
avatar, © : coleman @neon cathedral
multinicks : none.
age : the sweet eighteen, a young and adorable face.
job : a job ?
relationship : that, mon cher, is very private.
blood status : wow much purity.

( APARECIUM )
RP : (eng+fr) on
CONTACTS :

MessageSujet: Re: alright mon cher (peitho)   Dim 3 Sep - 18:14

Ginny, YEP PRINCESSE EVE!!
Awwww t'es un ange, et c'est un plaisir pour le lien (je cours dévorer ta fiche)

Darcy, ptn les Parkinson c'est ma famille préférée sur terre
Et en plus t'as Bazan je pleure

Merci à vous deux <33333333

_________________


oh dear god what have i done
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 526
pseudo : léa, weasleys.
avatar, © : kristina bazan, @ARΛBELLA
multinicks : none.
age : twenty-two.
job : beater for the appleby arrows, she's proudly wearing the number fifteen .
relationship : single lady.
blood status : pure.
patronus : white wolf.

( APARECIUM )
RP : off ( lavender, pansy, warren, ernie, hermione ) + luna, george, marcus à venir
CONTACTS :

MessageSujet: Re: alright mon cher (peitho)   Dim 3 Sep - 18:25

t'aurais dû venir chez les parkinson alors merde il nous manque une petite soeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 29
pseudo : une bonnasse $$$
avatar, © : coleman @neon cathedral
multinicks : none.
age : the sweet eighteen, a young and adorable face.
job : a job ?
relationship : that, mon cher, is very private.
blood status : wow much purity.

( APARECIUM )
RP : (eng+fr) on
CONTACTS :

MessageSujet: Re: alright mon cher (peitho)   Dim 3 Sep - 18:30

j'ai sérieusement hésité en plus, mais j'ai trop joué de parkinson je crois
(J'EXIGE UN LIEN QUAND MEME)

_________________


oh dear god what have i done
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 140
pseudo : ISHTAR.
avatar, © : HOLM / ISHTAR.
multinicks : NAN.
age : dix-neuf ans, deux mètres.
job : icone de la communauté lgbt / proprio du café de la victoire / héros de guerre il parait / dépressif.
relationship : miettes de coeur, c'est tout c'qui reste.
blood status : il se mariera avec un moldu juste pour faire chier sa pure de famille.
patronus : un sanglier, c'est un bourrin.

( APARECIUM )
RP : off (tc, warren, hannah, darcy, justin)
CONTACTS :

MessageSujet: Re: alright mon cher (peitho)   Dim 3 Sep - 19:17

ZABINI
YELLOW
ON A BESOIN D'UN LIEN
Y A MEME PAS DE QUESTION A SE POSER
bienvenue, le choix d'avatar me laisse sans voix
bienvenue

_________________
    - TAKE ME BACK TO THE START -
    Waking up to kiss you and nobody's there. the smell of your perfume still stuck in the air. it's hard. Yesterday I thought I saw your shadow running round. #cornie4ever #ripcolin #warnest #yellowtrio #potionbuds
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 435
pseudo : la p'tite mouette.
avatar, © : matt smith © la p'tite mouette.
multinicks : no.
age : thirty three yo. a kid in his imaginary country. a child in the heart existing in a man body seeking to turn back.
job : ex-mediwizard. i wanted to heal, save lives. pushed by a complex of god. but it's over. i am afraid of death, i flee from it.
relationship : alone. i am afraid of loving, i am afraid of losing the being that I love. let us live as long as we can.
blood status : muggle-born. he blood of damned hybrids. those creatures that are rejected or hunted down in the same way that we hunt down a deer.
patronus : smoke. in the past i had dreams, hope. then i discovered the war. i'm afraid, i cry and i don't want remember.

( APARECIUM )
RP : on.
CONTACTS :

MessageSujet: Re: alright mon cher (peitho)   Dim 3 Sep - 20:31

ce choix de famille, ta plume, ton avatar... TOUT.
bienvenue parmi nous et bonne chance pour l'écriture de ta fiche
de présentation ! hâte de voir la suite !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 29
pseudo : une bonnasse $$$
avatar, © : coleman @neon cathedral
multinicks : none.
age : the sweet eighteen, a young and adorable face.
job : a job ?
relationship : that, mon cher, is very private.
blood status : wow much purity.

( APARECIUM )
RP : (eng+fr) on
CONTACTS :

MessageSujet: Re: alright mon cher (peitho)   Dim 3 Sep - 20:33

Ernest, JE MEURS TON AVATAR
(STP JE VEUX UN LIEN)
Et Ernest c'était le non de mon bb en plastique quand j'étais gamine je t'aime direct toi <333

Anastasius awwwww merci!!
Ton perso a l'air méga cool omg

_________________


oh dear god what have i done
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 259
pseudo : headhunter.
avatar, © : brandon flynn (marcus, benkeï pour l'avatar, ernie pour la signature).
multinicks : /
age : vingt-ans.
job : briseur de sorts pour le compte du ministère de la magie.
relationship : célibataire aux multiples conquêtes féminines histoire de dissimuler son homosexualité honteuse.
blood status : pur, la question ne se pose pas.
patronus : colibri, aussi beau qu'il est chétif.

( APARECIUM )
RP : topic commun en cours, darcy (flint et ernest à venir + rp animation avec yona)
CONTACTS :

MessageSujet: Re: alright mon cher (peitho)   Dim 3 Sep - 20:52

j'aime tous tes choix, mention spéciale au choix de maison, pour une zabini c'est original
bienvenue

_________________
we are broken, we can't fix it, there's no cure for our condition. it's not perfect here between us, even angels have their demons. trapped inside this twisted circle, it ain't right but it's eternal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 29
pseudo : une bonnasse $$$
avatar, © : coleman @neon cathedral
multinicks : none.
age : the sweet eighteen, a young and adorable face.
job : a job ?
relationship : that, mon cher, is very private.
blood status : wow much purity.

( APARECIUM )
RP : (eng+fr) on
CONTACTS :

MessageSujet: Re: alright mon cher (peitho)   Lun 4 Sep - 12:34

Awwwww merci

_________________


oh dear god what have i done
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: alright mon cher (peitho)   

Revenir en haut Aller en bas
 
alright mon cher (peitho)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mort d'un jeune journaliste/Adieu Bien-Cher, adieu mon ami
» Petit décor rapide pour pas cher.
» Passage rapide cher le forgeron
» 2épée cataclysme pas cher
» [Arcani] Une passion qui coûte cher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AFTER THE STORM :: Before the storm :: take me in the cauldron :: do the hippogriff-
Sauter vers: