AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 COLD TEETH, CHATTERING HYMNS—

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
owl box : 18
pseudo : SLYTHERNS // EVE.
avatar, © : ELLE FANNING. // © ICE AND FIRE.
multinicks : //
age : EIGHTEEN.
job : USED TO BE AN INSTRUMENT OF WAR.
blood status : PURE BLOOD. STUPID QUESTION.
patronus : AN OCTOPUS.

( APARECIUM )
RP : off.
CONTACTS :

MessageSujet: COLD TEETH, CHATTERING HYMNS—    Sam 2 Sep - 23:33


( astoria coré greengrass )
- memory is a tall smokestack bleeding out ghosts -
nom, prénoms ça claquait dans l'air comme une promesse de jours meilleurs: astoria. de nébuleuses en astéroïdes, on avait une galaxie dans la bouche rien qu'en susurrant le prénom donné par maman. puis le soleil s'est levé sur ces ténèbres qu'ils pensaient éternels et de la môme, il ne reste rien. greengrass, au mieux. le patronyme qui prend la boue et qui ne se fait pas à la lumière. le nom au goût d'abomination qui se crache. autrefois  princesse, maintenant connasse.  âge, date et lieu de naissance enfant de londres, gosse coincée dans la machine infernale depuis dix-huit ans. ça la fait sourire, de fêter les années qui continuent de s'accumuler le treizième jour de décembre. ça veut dire qu'à défaut de vivre correctement, sa survie se fait sans que les rouages ne continuent de crisser.  nationalité et origines l'accent british qui fait grincer des dents. l'aristocratie peinte sur son visage comme un chef d'oeuvre d'antan: anglaise de pure souche. statut civil amoureuse d'un mirage, la môme. on chuchotait dans les couloirs qu'astoria n'avait d'yeux que pour l'héritier malfoy. qu'elle avait inscrit son nom dans tous ses cahiers, qu'elle en avait fait la parfaite obsession. mais astoria, elle, n'aimait de malfoy que l'image qu'il n'avait pas. et puis de toute facon, greengrass, elle a fini par découvrir qu'elle aimait bien plus les filles qu'elle n'aimerait jamais les garcons. alors tant que papa et maman n'ont pas choisi un mari à épouser, astoria garde son petit coeur cabossé ( ce qui reste du massacre ) dans une location cachée qui, elle espère, amortira les blessures à venir.  statut du sang dernier produit d'une lignée immaculée, un sang bleu duquel découle du rouge, de l'hémoglobine pure qui lui a valu ce cauchemar. elle n'est pas bien sûre de son rapport avec le sérum qui coule dans ses veines, parce qu'il a parfois le goût d'amortentia (elle pourrait être amoureuse de ces jours-là) mais désormais, c'est souvent la couleur rosée de la goutte de mort qui rampe dans ses veines et c'est tellement dur de continuer d'avancer, de faire comme si de rien n'était. profession/études à peine sortie de poudlard, la môme, avec ses grands yeux bleus qui broient du noir. un peu paumée dans ce monde qui ne veut pas d'elle, elle cherche désespérément à aller étudier les dragons en roumanie mais maman ne veut pas lâcher la laisse et papa se fiche bien de savoir ce qu'astoria fout tant qu'elle reste là. au pied, enfant. à disposition. pour marier et enfanter. pour être vendue au plus offrant, tant que l'échange se fait avec un peu d'argent. scolarité l'enfant prodigue de serpentard, l'intelligence brute qui se fait instrument de sa réussite. la môme est motus bouche cousue à l'intérieur d'une salle de classe, les yeux rivés vers les mots qui s'extirpent savamment de la bouche des professeurs. et elle les avale, elle les absorbe, les connaissances néfastes qui se font outils de destruction. si ses qualités magiques laissent à désirer, son savoir est immense. c'est cette combinaison terrible qui fait d'elle une potionniste redoutable. là où la pratique prêche, la théorie sera toujours maîtresse. baguette une baguette en lierre avec en son centre un coeur de dragon. l'objet mesure vingt-cinq centimètres et est prédisposée aux enchantements. épouvantard ça se chuchote que c'est daphné, daphné blessée, daphné en péril. mais au font, astoria, la seule chose dont elle a peur, c'est sa propre chute. sa propre fin. l'unique tragédie qui ne se joue qu'en un seule acte: sa propre silhouette désespérée et insalubre qui la fixe avec deux yeux glacés. les lueurs bleues qui ne brûlent d'aucun feu. sa propre déchéance dans un petit rictus mauvais au coin des lèvres alors que l'enfant se métamorphose, se fait poussière. l'empire finit toujours par tomber, et astoria ne peut attendre le coup final qu'avec terreur. amortentia l'odeur de la brise du soir juste avant que la nuit ne vous avale complètement, mélangée à des senteurs citronnées.  lieu d'habitation le manoir familial a des allures de prison, avec ces grands murs froids qui se referment sur elle tous les soirs. daphné murmure qu'une cage dorée reste une cage, qu'importe la couleur dont on peint les murs. astoria pense que tout est une cage, que cette vie est une cage, qu'ici ou dans un appartement du londres moldu, elle n'aurait aucune chance. tant que ses pieds ne fouleraient pas le sol roumain, elle serait prisonnière de son propre enfer. animal de compagnie le seul animal qu'astoria a demandé quand elle a entendu parler du tournois des trois sorciers, c'était d'un dragon miniature. mais ils font partis des choses que même l'argent n'achète pas et la môme a dû se contenter d'un chat tigré répondant au nom de cicéron. le petit monstre est une vraie crapule avec les inconnus, dont la maman greengrass fait partie, chose qui ne cesse d'amuser la maîtresse de l'animal. signes distinctifs physiques la famille greengrass est connue pour sa chevelure corbeau dont rien ne détrône l'obscurité: nul doute que la môme aux cheveux dorés capture les yeux de tous quand elle est posée au milieu des siens. mais le plus frappant, ce sont les deux pupilles bleutées, orageuses, qui ne laissent passer aucune occasion mais dans lesquelles il est facile, si l'enfant perd le contrôle, de voir les éclairs tomber. elle a le regard expressif, qui cloue du place ou qui capture. opinions politiques aucun camp ne saurait capturer l'attention de l'enfant car elle n'en veut pas: elle a le coeur lourd de ce procès qui scellera son destin, les mains liées de ses parents qui s'accrochent à elle comme leur ultime bouée, la bouche cousue par daphné qui refuse de voir son secret s'ébriter. de ce fait, la politique, astoria n'en a que faire. elle a l'esprit trop occupé des cicatrices du passé et des plaies du futur pour s'occuper de l'opinion public qui chavire. casier judiciaire vide d'une quelconque infraction, mais astoria a malgré tout contre elle ce nom qui empore avec lui son propre chaos. c'est un handicap plus grand encore qu'un casier judiciaire, mais cela ne fait pas d'elle une criminelle.  loisirs être enfermée au manoir a fait d'astoria une grande jardinière: la nature décousue devant la fenêtre de sa chambre faisait pâle à voir, jusqu'à ce qu'astoria décide de se salir les mains. depuis, nombre d'ingrédients de potions et fleurs de toutes sortes ont vu le jour et la môme ne cesse de les collectionner. c'est sans doute pour cela qu'elle a repris la confection de potion, à défaut de pouvoir faire son activité préférée: étudier les créatures magiques et plus particulièrement, les majestueux dragons. et quand elle ne fait pas tout cela, elle s'asseoit en terrasse d'un café pour fumer sa clope et blâmer le monde de tous ses problèmes. daphné lui dit que cela ne changera rien mais à défaut de modifier les choses, astoria trouve à ce loisir quelques valeurs thérapeutiques.  traits de caractère loyale // intelligente // brutale // sournoise // pessimiste // cynique // protectrice // déterminée // endurante // résiliente // rêveuse // altruiste pour ceux qu'elle aime.
under the invisibility cloak:
 


Dernière édition par Astoria Greengrass le Jeu 7 Sep - 16:47, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 18
pseudo : SLYTHERNS // EVE.
avatar, © : ELLE FANNING. // © ICE AND FIRE.
multinicks : //
age : EIGHTEEN.
job : USED TO BE AN INSTRUMENT OF WAR.
blood status : PURE BLOOD. STUPID QUESTION.
patronus : AN OCTOPUS.

( APARECIUM )
RP : off.
CONTACTS :

MessageSujet: Re: COLD TEETH, CHATTERING HYMNS—    Sam 2 Sep - 23:35

another happy day
today…wasn’t a good day. you see, I was thinking about dying again. I was thinking about the difference between falling and letting go. I was thinking about the expression on his face when he pushed me to the ground and how the resulting bruise stings every time I touch it. I wish I could stop touching it. I wish I could stop thinking. (caitlin colon)
the emotional range of a teaspoon
( OUR BODIES ARE LIKE PRAYERS ) elles ont le goût des bonheurs interdits, leurs lèvres comme une bravade désespérée. sa petite révolution aux allures de déesse, tout en courbes et cheveux en cascade. astoria et son amour pour tout le monde. astoria et ses désirs singuliers qui n'ont pas vraiment de cibles particulières, qui se multiplient à l'infini. maman l'a appris un peu par hasard, en entendant d'autres mères discuter de leur progéniture. du démon blond qui charme et compromet la jeunesse dorée. de la garce aux yeux océans qui a l'amour compliqué mais l'abandon facile. ça n'a pas fait le tour des bouches parce que le prénom d'astoria ne s'est jamais vraiment échappé des lèvres de ses complices. et puis, honnêtement, astoria, on est toujours persuadé qu'elle a draco dans la peau, imprégné au plus profond de son être. les rumeurs courent toujours qu'elle le veut, même si ça n'a jamais vraiment été le cas. astoria ne veut pas. astoria fait ce qu'on lui ordonne avec la passion de l'initié. et quand il en vient aux histoires de coeur, il n'y a pas de cage qui soit assez solide pour y garder son coeur.

( LIKE A PAIR OF HANDS HELD OUT ) daphné arrive dans la chambre encore trempée des pluies torrentielles qui ont avalé londres. c'est amusant, de voir la reine des serpents avec ses cheveux aplatis et ses yeux exorbités et ses joues rougies par l'effort. elle a l'air pathétique des gens réels, de ceux qui vous font dire: ah, l'humanité. ah, les petits gens. ah, les laids, les normaux. ah, la jeunesse rouillée. ça arrache un sourire à astoria. elle voudrait que sa soeur ait plus souvent cet air-là. qu'elle en oublie les jolies robes et le maquillage parfait. elle voudrait que daphné soit un peu moins la sainte-nitouche parfaite qu'on l'a condamnée d'être. "stop laughing, asto." et la môme ravale son sourire amusé en allant lui chercher un linge. c'est dans ces moments que daphné ressemble à maman, quand elle a l'ordre facile et qu'il coule de ses lèvres comme du miel. elle pourrait vous demander de vous pendre avec cette voix, et vous n'y verriez aucun inconvénient. parce qu'elle a la gorge délicate, les termes poétiques, l'intonation parfaite. avec ses airs de vélane, ses soupirs harmonieux. c'est une sirène, daphné, qui vous donne envie de sombrer dans les profondeurs de ses yeux maquillés. la garce. parfois astoria voudrait l'aimer moins pour pouvoir la haïr plus. elle lui tend le linge rapporté. "what happened to you?" et l'interrogation commence mais comme souvent, daphné ne crache aucun de ces secrets. plus jeune, astoria s'entraînait à lui arracher ses pensées, à se glisser dans sa tête pour en savoir plus sur ses faits et gestes. elle en était lessivée, fatiguée. elle finissait par passer des jours enfermée dans le noir de sa chambre, sans manger ni boire, jusqu'à ce que mary (la servante et nourrice) ne force la porte pour lui amener des choses à avaler. maman ne se dérangeait pas. papa ne se rendait compte de rien. et daphné, qui sentait l'intrusion, préférait encore que sa soeur paie pour le vol commis. mais astoria s'en fichait, car si la magie n'est pas reine, c'est le savoir qui prend le dessus. et de leur cadette, ils avaient fait un dictionnaire de secrets. elle en savait toujours sur tout le monde, élèves comme parents. ça faisait d'elle le parfait élément sur le terrain, mais aussi le plus dangereux. papa a encore cette mine effrayée quand il la voit se débattre parce qu'il sait, il sait qu'elle serait capable de témoigner contre lui, il sait qu'elle sait. et c'est ça, le vrai pouvoir. "i... i have something to tell you. i need you to help me." et y'a du désespoir dans la voix de daphné, comme un semblant de tristesse qui n'a pas été lavé par la pluie ou par les larmes. immédiatement, astoria s'approche, glisse ses doigts dans ceux de daphné. parce qu'elles ont une relation un peu bancale, un peu chaotique, secouée par des jeux de pouvoir et des mensonges. parce que daphné et astoria, c'est surtout astoria jalouse de daphné et daphné qui essaie de s'échapper de son rôle de grande soeur. daphné qui a vu son bébé préféré tourner en un instrument de guerre et qui ne le supporte pas. mais autrefois, avant qu'elles ne soient séparées par des destins différents et des magies inégales, astoria et daphné, elles s'aimaient plus que tout. elles avaient des promesses par millier. c'était beau. ça l'est toujours, parfois, comme ça l'est maintenant quand astoria joint ses doigts à ceux, glacés, de son aînée. "i was with- you know i don't... i don't want to marry- i just..." et comme daphné ne trouve pas les mots, astoria serre sa main. attend. elle est patiente, la môme. pas besoin d'aller fouiller dans la tête de la soeur, si elle lui offre son coeur sur un plateau d'argent. "i want to fall in love. you know that, right? and i thought... i was so sure..." une larme, le corps qui tressaute, sa bouche qui commence à ravaler les mots comme elle essaie de ravaler les pleurs. "i slept with him. weeks ago. i didn't mean to... i- i thought it would mean something." un nouveau tremblement, daphné qui s'effondre. "i'm pregnant. and i can't... i won't kill this child. i just. mom and dad..." parce que pour daphné, c'est mom and dad, quand ça a toujours été father and mother pour la môme. c'est triste, les différences. un peu amèrement, astoria se dit qu'au moins, pour une fois, c'est daphné qui fait une connerie. "they're going to kill it. me. us. they're going..." alors astoria la coupe, vient glisser ses bras autour du corps étonamment frêle de sa grande soeur, et chuchote contre ses cheveux en la berçant: "i won't let them. you're safe." et la gardienne des secrets ne fait qu'ajouter un autre joyau à son coffret.

( WAITING FOR THE RAIN TO COME AND FILL THEM )

( WE, THESE BURNED BRIDGES ) la première fois qu'elle crache sa bisexualité au visage de maman, la reine greengrass pâlit. ses yeux se font sphères gigantesques, qui jugent et qui avalent, comme deux trous noirs dans lesquels la môme pourrait se laisser tomber. mais tout aussi vite que la couleur a quitté son visage, maman ravale sa colère. elle la ravale comme elle avale tous ses sentiments, elle l'enfouit au plus profond d'elle comme elle enterrerait un cadavre: à coups de pelle inégaux, violents, qui vous fatiguent autant l'âme que les bras. et puis elle lui dit, la gorge sèche, la voix comme du papier de verre contre la gorge délicate de l'enfant soldat. "stop talking, astoria. stop. talking." mais la môme se sent invincible, est invincible, a survécu à la fin de ce putain de monde qui prend tout et ne rend rien. elle a survécu aux missions suicidaires qu'on lui donnait, aux 'astoria please give us this information. be a good girl for us.' qui lui pesaient tellement sur les épaules. elle. a. survécu. alors maman peut parler, avec ses petits mots qui paraissent grands, avec ses promesses et ses menaces. astoria va se casser loin d'ici. "you can't leave, you know?" et ça c'est la voix de papa qui résonne dans son dos, comme un courant d'air frais, comme si la faucheuse se glissait contre son cou et venait souffler contre sa peau, ses baisers glacés comme des morsures. "you're cursed, baby girl. if you leave london, we won't be able to help you. do you understand?" et elle comprend, astoria, la menace qui plane sur sa tête comme une épée de damoclès. elle comprend qu'elle n'a rien survécu de plus que la providence. que son corps, son être, son âme, que tout ce qu'elle est joue contre elle. la gamine a les dés pipés et ne peut rien y changer. "how? did you curse me, father? in what fucking world am i cursed?" et ça transpire la peur, parce que papa sait tout, parce qu'il devine les trémolos dans sa voix même si ceux-là ne résonnent pas. et maman lui dit, "language" comme si astoria en avait quelque chose à foutre - et ce n'est pas le cas, alors astoria l'ignore. elle a les yeux rivés sur son père, celui qui ne lui ressemble en rien. les yeux et cheveux sombres. la silhouette svelte et longiligne qui laisse deviner les os. et elle attend, les poings serrés, comme si elle allait lancer des coups. franchement, qui est-ce que ça choquerait qu'astoria abandonne la baguette pour la violence pure? ça a toujours été un concentré de chaos, avec la baguette tremblante et la magie incertaine, mais les connaissances plus pures que son sang. daphné aimait lui raconter que si jamais le monde devenait le royaume des moldus, astoria en deviendrait la putain de reine parce qu'elle a toujours eu un méchant coup de poing. "one of our ancestors was cursed. we thought it'd stop because we didn't plan to have you. see - the cursed one is the second child of the senior branch of the family. you. it'll make it hard for you to have a child. your body is going to become frail and weak. then you'll probably die, baby girl." une pause, ses yeux charbons qui se plantent sur elle. "but we can stop it. we have an antidote." si seulement tu fais exactement ce que l'on te dit. c'est beau, le chantage. y'a toute la colère d'astoria qui coule de son corps comme de la peinture délavée,  ses poings qui se desserrent, son corps qui bascule un peu. et maman vient appuyer ses bras sur la môme, mime un semblant de réconfort, marmonne des choses comme "don't worry kid, you're fine, you'll be fine" même si c'est un mensonge. encore. toujours. c'est dans la famille depuis toujours. astoria finira surement pas crever de ces mensonges. "you're our last hope, our plan b. do you understand? we can't let you go." et c'est vrai qu'astoria, c'est toujours la seconde option avec daphné. c'est celle qui devra épouser le riche héritier, anglais ou étranger, qu'importe, tant que son compte en banque est rempli, tant qu'il ramène leur famille aux ténèbres, tant qu'il a les idéaux purs, purs purs. (même si astoria ne s'est jamais sentie aussi sale qu'à cet instant précis.)

( WE, THESE ALTARS ) papa et maman refuse de la voir partir. ils la traquent, la surveillent, l'espionnent. parfois, astoria, elle voudrait juste qu'on les condamne à mort pour qu'ils la laissent partir. mais leurs fantômes viendraient sans doute la hanter, parce qu'ils n'ont jamais été bons à quoi que ce soit, si ce n'est faire de sa vie un cauchemar. alors elle prie pour qu'on les enferme, parfois. ça lui plombe les idées. ça lui donne envie de mourir, sur le moment, que de penser à eux comme ça, vides de vie, derrière les barreaux. astoria, elle voudrait juste prendre le large. étudier les dragons. faire des potions. oublier la guerre qui lui colle à la peau. qu'elle a beau frotter hors d'elle, qui ne part jamais vraiment. les cadavres qui continuent de lui courir après dès qu'elle a les yeux fermés. elle veut juste s'en aller, astoria, pour ne pas voir sa famille tomber en ruines. elle les aime tellement, malgré tout ce qu'ils ont fait. elle voulait juste être à la hauteur de daphné, des attentes de leurs parents. elle voulait être bien, et belle, et parfaite, et juste. elle voulait être l'enfant miracle qui était inespéré, inattendu, mais qui remplissait tous les rôles où daphné avait échoués. mais astoria, au final, ne fait que les décevoir. c'est pour cela qu'ils l'enferment dans cette cage dorée, pour ça qu'ils refusent de la voir quitter le bateau en plein naufrage: parce qu'elle est lâche. parce qu'elle est faible. parce qu'ils ont besoin d'elle comme prétexte de leur défaite. certains jours, astoria voudrait s'en aller. mourir de la malédiction. laisser son corps être son pire ennemi et son ultime bourreau. d'autres jours, la môme a la clope à la bouche, les yeux perdus dans les airs, et elle s'imagine. elle voit les dragons et les potions et les après-midi avec daphné, quand elles étaient encore jeunes et douces et innocentes. ces jours-là, elle rentre la boule au ventre. le coeur lourd. parce que si papa et maman l'empêchent de fuir, c'est daphné qui la garde sur place. parce que l'abandonner entre les mains des parents? impossible. ils seraient capable de tuer le bébé, même une fois né. ils sont capables de tout pour sauver leur titre, leur image, leur nom. qu'importe s'il faut jeter un être humain aux chiens, tant qu'il se tait. alors astoria reste. s'abandonne aux chantages. apprend des choses et se joue des secrets. ment. vole. frappe. fait le tour des lits et des esprits. passe le temps. mais elle a arrêté de prier, puisque les dieux sont absents et refuse de répondre à ses oraisons qui s'étaient multipliées. puis de toute façon, à quoi bon? après une guerre comme ça, tout ce qu'il reste est blasphème. et si quelque chose de sacré a survécu, il ne peut en rester que les aspects profanes.

( IF GOD IS GONE, THEN WE ARE OUR OWN CHURCHES )


Dernière édition par Astoria Greengrass le Dim 10 Sep - 20:42, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 586
pseudo : marine.
avatar, © : blake steven, myself (av)
multinicks : captain flint.
age : nineteen yo.
job : young auror.
relationship : two women haunt his mind.
blood status : half-blood.
patronus : a wild deer like his father.

( APARECIUM )
RP : ginny, hermione, ron, yona (OFF)
CONTACTS :

MessageSujet: Re: COLD TEETH, CHATTERING HYMNS—    Dim 3 Sep - 10:29

EVE
trop contente de te voir ici et avec astoria
j'adore elle, franchement, je n'y aurai pas pensé mais j'approuve !
astoria numéro 1 laisse le rôle, donc il te revient, bonne chance pour ta fiche qui s'annonce déjà top
si tu as des questions, n'hésite pas !

_________________


    THESE VIOLENT DELIGHTS HAVE VIOLENT ENDS
    Because I’m about to tell you the story of my life. More specifically, why my life ended. And if you’re listening to this tape you’re one of the reasons why.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 259
pseudo : headhunter.
avatar, © : brandon flynn (marcus, benkeï pour l'avatar, ernie pour la signature).
multinicks : /
age : vingt-ans.
job : briseur de sorts pour le compte du ministère de la magie.
relationship : célibataire aux multiples conquêtes féminines histoire de dissimuler son homosexualité honteuse.
blood status : pur, la question ne se pose pas.
patronus : colibri, aussi beau qu'il est chétif.

( APARECIUM )
RP : topic commun en cours, darcy (flint et ernest à venir + rp animation avec yona)
CONTACTS :

MessageSujet: Re: COLD TEETH, CHATTERING HYMNS—    Dim 3 Sep - 14:34

bienvenue par ici, asto
courage pour le reste de ta fiche

_________________
we are broken, we can't fix it, there's no cure for our condition. it's not perfect here between us, even angels have their demons. trapped inside this twisted circle, it ain't right but it's eternal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 22
pseudo : Faevell
avatar, © : Sarah Gadon (c) SleepingCookie
multinicks : Aucun
age : 25 ans
job : Vendeuse chez "Borgin & Burke"
relationship : Amante sur le marché, promise aux bars de Londres.
blood status : Half-Blood
patronus : Lapin tête-de-lion

MessageSujet: Re: COLD TEETH, CHATTERING HYMNS—    Dim 3 Sep - 18:07

...
En vrai je veux un lien, j'aime le début de cette fiche, beaucoup trop d'ailleurs, et puis Astoria Greengrass quoi !
Bref ! Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 18
pseudo : SLYTHERNS // EVE.
avatar, © : ELLE FANNING. // © ICE AND FIRE.
multinicks : //
age : EIGHTEEN.
job : USED TO BE AN INSTRUMENT OF WAR.
blood status : PURE BLOOD. STUPID QUESTION.
patronus : AN OCTOPUS.

( APARECIUM )
RP : off.
CONTACTS :

MessageSujet: Re: COLD TEETH, CHATTERING HYMNS—    Dim 3 Sep - 19:16

@harry potter wow marine je n'avais pas tilté que c'était toi. (avec les changements de pseudo et tout ça. ) mais je suis contente de te retrouver, omg.
contente que la miss te plaise, j'espère que t'approuveras tout autant de la fiche. et j'ai vu ça pour asto 1, merci à elle. et merci à toi.

@warren flint merci beaucoup

@nastya borgin la jolie sarah avec un magnifique pseudo merci beaucoup!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 364
pseudo : marine.
avatar, © : daddario, nightblood (c)
multinicks : chosen one.
age : twenty six yo.
job : young captain and chaser from appleby arrows.
relationship : single, but miss spinnet is his poison.
blood status : pur blood of course.
patronus : a wild bear.

( APARECIUM )
RP : (OFF) alicia, rp flint/parkinson, tc.
CONTACTS :

MessageSujet: Re: COLD TEETH, CHATTERING HYMNS—    Dim 3 Sep - 19:25

là tu me reconnais mieux ??

oui, et encore, je devrais faire un spf, tellement je change

_________________


    THERE ARE NO MEN LIKE ME ONLY ME
    from the moment I met you, all those years ago, not a day has gone by when I haven't thought of you. And now that I'm with you again (...) I'm in agony. The closer I get to you, the worse it gets. The thought of not being with you- I can't breath. I'm haunted by the kiss that you should never have given me. My heart is beating, hoping that kiss will not become a scar. You are in my very soul, tormenting me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 18
pseudo : SLYTHERNS // EVE.
avatar, © : ELLE FANNING. // © ICE AND FIRE.
multinicks : //
age : EIGHTEEN.
job : USED TO BE AN INSTRUMENT OF WAR.
blood status : PURE BLOOD. STUPID QUESTION.
patronus : AN OCTOPUS.

( APARECIUM )
RP : off.
CONTACTS :

MessageSujet: Re: COLD TEETH, CHATTERING HYMNS—    Dim 3 Sep - 19:27

@marcus flint le côté slytherin, la bouille de daddario en ship avec reed, ouais. c'est bon. déjà tu changes une fois je suis un peu paumée, mais plus d'une et je suis complètement à la ramasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 364
pseudo : marine.
avatar, © : daddario, nightblood (c)
multinicks : chosen one.
age : twenty six yo.
job : young captain and chaser from appleby arrows.
relationship : single, but miss spinnet is his poison.
blood status : pur blood of course.
patronus : a wild bear.

( APARECIUM )
RP : (OFF) alicia, rp flint/parkinson, tc.
CONTACTS :

MessageSujet: Re: COLD TEETH, CHATTERING HYMNS—    Dim 3 Sep - 19:28

on change pas une équipe qui gagne
mais il nous faut trop un lien avec flint déjà et puis potter ofc
d'ailleurs, le sort des greengrass sera scellé lors de la première intrigue du procès si tu n'as pas vu, tu peux le prendre en compte dans ta fiche

_________________


    THERE ARE NO MEN LIKE ME ONLY ME
    from the moment I met you, all those years ago, not a day has gone by when I haven't thought of you. And now that I'm with you again (...) I'm in agony. The closer I get to you, the worse it gets. The thought of not being with you- I can't breath. I'm haunted by the kiss that you should never have given me. My heart is beating, hoping that kiss will not become a scar. You are in my very soul, tormenting me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 18
pseudo : SLYTHERNS // EVE.
avatar, © : ELLE FANNING. // © ICE AND FIRE.
multinicks : //
age : EIGHTEEN.
job : USED TO BE AN INSTRUMENT OF WAR.
blood status : PURE BLOOD. STUPID QUESTION.
patronus : AN OCTOPUS.

( APARECIUM )
RP : off.
CONTACTS :

MessageSujet: Re: COLD TEETH, CHATTERING HYMNS—    Dim 3 Sep - 19:29

@marcus flint on va discuter de ça en mp, j'arrive.
j'ai vu ça yup, j'le caserai quelque part, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 435
pseudo : la p'tite mouette.
avatar, © : matt smith © la p'tite mouette.
multinicks : no.
age : thirty three yo. a kid in his imaginary country. a child in the heart existing in a man body seeking to turn back.
job : ex-mediwizard. i wanted to heal, save lives. pushed by a complex of god. but it's over. i am afraid of death, i flee from it.
relationship : alone. i am afraid of loving, i am afraid of losing the being that I love. let us live as long as we can.
blood status : muggle-born. he blood of damned hybrids. those creatures that are rejected or hunted down in the same way that we hunt down a deer.
patronus : smoke. in the past i had dreams, hope. then i discovered the war. i'm afraid, i cry and i don't want remember.

( APARECIUM )
RP : on.
CONTACTS :

MessageSujet: Re: COLD TEETH, CHATTERING HYMNS—    Dim 3 Sep - 20:32

asto' + elle !
je plussoie tellement et je veux en savoir plus sur la petite !
bienvenue parmi nous et bonne chance pour l'écriture de ta fiche
de présentation !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 431
pseudo : Firebolt.
avatar, © : av @heliotropium
multinicks : /
age : 19 y.o
job : "un Malfoy n'a pas besoin de travailler" comme aurait dit son père. Mais les comptes familiaux gelés, il va falloir trouver un moyen de subsistance.
relationship : seul. il refuse de s'attacher, persuadé qu'il croupira à vie derrière les barreaux humides d'Azkaban..
blood status : pur. la sacrosainte pureté dont il était si fier et qui pourtant ne lui a apporté que des désillusions.
patronus : un albatros. enfin, ça c'était avant.

( APARECIUM )
RP : ~ off ( pansy; yona; hermione )
CONTACTS :

MessageSujet: Re: COLD TEETH, CHATTERING HYMNS—    Dim 3 Sep - 21:59

ohh, ce début de fiche vite vite la suite
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 239
pseudo : étoiles du corbeau (cunégonde).
avatar, © : the mother of dragons, khaleesi (ice and fire)
multinicks : the weasley girl.
age : thirty years.
relationship : widow, sad woman.
blood status : pure, diamonds in her veins.
patronus : a dove, pure as her blood.

MessageSujet: Re: COLD TEETH, CHATTERING HYMNS—    Lun 4 Sep - 13:41

ASTORIA
ELLE
++ l'avatar choisi
que de choix tellement parfaits
astoria est vraiment parfaite entre tes doigts, j'ai hâte de lire la suite !
puis je te souhaite la bienvenue par ici, j'espère que tu t'y plairas tu sais où nous trouver si tu as la moindre requête, on reste à ta disposition
(puis nous faudra un lien avec ginny, ofc)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 226
pseudo : un colibri bleu.
avatar, © : crystal reed, marine (avatar) - tumblr (sign).
multinicks : not yet.
age : twenty-three yo.
job : chaser in the appleby arrows (quidditch team).
relationship : free is the breeze while the forbidden wine is consumed
blood status : half blood, no more no less.
patronus : a wild and proud crow.

MessageSujet: Re: COLD TEETH, CHATTERING HYMNS—    Lun 4 Sep - 16:46

toi + le personnage
bienvenue parmi nous

_________________
— "my skin is young, and my eyes were full of hope but i've seen the dark of the day, i need a shore, just one trail I could follow far from the fog in my head, arm your eyes to see through mine."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 18
pseudo : SLYTHERNS // EVE.
avatar, © : ELLE FANNING. // © ICE AND FIRE.
multinicks : //
age : EIGHTEEN.
job : USED TO BE AN INSTRUMENT OF WAR.
blood status : PURE BLOOD. STUPID QUESTION.
patronus : AN OCTOPUS.

( APARECIUM )
RP : off.
CONTACTS :

MessageSujet: Re: COLD TEETH, CHATTERING HYMNS—    Dim 10 Sep - 20:47

@anastasius nightfury merci beaucoup pour tout.

@draco malfoy j'espère que le reste plaira tout autant. merci!

@elara selwyn EMILIA LE PSEUDO LA FAMILLE que de bons choix omfg j'espère que la suite te plaira! et j'exige le lien avec ginny

@alicia spinnet le personnage, le ship, puis crystal te va toujours aussi bien merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: COLD TEETH, CHATTERING HYMNS—    

Revenir en haut Aller en bas
 
COLD TEETH, CHATTERING HYMNS—
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» SHOW ME YOUR TEETH.
» Cody Rhodes Vs Mark Henry Vs Stone Cold Steve Austin
» Apsoline | It's too cold tonight, for angels to fly. (TERMINÉE)
» It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AFTER THE STORM :: Before the storm :: take me in the cauldron :: do the hippogriff-
Sauter vers: