AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Never laugh at live dragons.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
owl box : 103
pseudo : witchcraft
avatar, © : wade holter, © hedgekey
multinicks : none
age : 27 y.o.
job : Bartender at Hog's Head. Former dragonologist, but who needs one when the world is in ruins?
relationship : "Someday" he says, as a promise to his mother. Someday, he'll find a girl and settle down. But to be honest, he is find by himself.
blood status : Pure Blood, if that matter.
patronus : A salamander. Legend says it spit fire. Lucky coincidence.

( APARECIUM )
RP : on { bill, ékatérina, nastya }
CONTACTS :

MessageSujet: Never laugh at live dragons.   Lun 28 Aoû - 16:42


( Charles "Charlie" Weasley )
- How's yer brother Charlie? I liked him a lot — great with animals -
nom, prénoms Il n’a pas pas le temps de décliner son nom, que déjà, on le sait. Une telle tignasse flamboyante. Un visage constellé de taches de rousseur. Il ne peut être qu’un Weasley. Un patronyme qu’on ne présente plus, dans le monde magique. Charles, de son prénom. Il n’y a bien que sa mère qui l’utilise encore, quand la contrariété la pousse à utiliser son nom complet. Pour les autres, il est Charlie. âge, date et lieu de naissance Vingt sept ans se sont écoulés depuis qu’il a poussé ses premiers cris. Rien d’original dans sa venue au monde, deux ans après l’aîné, au coeur du foyer familiale. nationalité et origines Il est anglais, et rien dans son arbre généalogique ne semble offrir la moindre place à l'excentricité. statut civil Il est célibataire, Charlie. Et ça désespère sa propre mère, de voir ses frères rentrer dans le rang, tandis qu'il se refuse à le faire. Un jour, qu'il dit, pour la calmer. Sans vraiment savoir s'il veut renoncer à sa solitude. statut du sang Pureté indiscutable, qu'importe les remarques acerbes à ce sujet. Les Weasleys n'ont jamais cherché à préserver leur nature, au contraire d'autres, mais leur pureté reste intacte. Charlie, comme le reste du clan, s'en moque éperdument. profession/études Charlie, c’est l’homme qui murmurait à l’oreille des dragons. Un temps exilé volontaire en Roumanie, pour les étudier à sa guise, il est revenu en Angleterre dans les dernières semaines de la guerre contre Voldemort. Délaissant la Roumanie et son travail. Longtemps après la guerre, il tenta de trouver un métier dans ses cordes. Mais dans un monde en ruines, qui avait encore besoin d’un éleveur de dragons ? Las de ses recherches, il accepta la main tendue d’Alberforth Dumbledore et devint barman à la Tête de Sanglier. Loin de ses attentes passées... scolarité Gryffondor, naturellement. Aussi vrai que les Weasley sont roux, ils appartiennent à cette maison. Charlie, il n’aurait eu sa place nulle part ailleurs. Il a cette réputation de tête brûlée qui colle aux rouge et or. Charlie, il avait la répartie cinglante et le poing tout aussi aiguisé. Il était populaire, dans ses jeunes années. Capitaine de son équipe de Quidditch. Juste assez bon en cours pour plaire aux attentes de sa mère, mais assez dissipé pour amuser la galerie. Il n’y avait qu’en défense contre les forces du mal qu’il cessait de faire le pitre. Et quand sonnait l’heure des cours de soins aux créatures magiques, le joyeux cancre devenait l’élève le plus assidu de la classe. baguette vingt huit centimètres de frêne, un crin de licorne en son sein. Une aptitude innée pour les sortilèges, parait-il. épouvantard La guerre a laissé des traces, bien plus qu’il ne veut l’admettre. Il ne peut pas se plaindre, Charlie, il n’a pas si souvent été en première ligne. Mais la crainte de perdre l’un des siens, à nouveau, le hante sans qu’il n’y puisse rien. Quand un épouvantard lui fait face, il prend l’apparence de sa mère, Molly. Un corps sans vie, abîmé par une lutte perdue. amortentia L’odeur de la terre après la pluie, mêlée à celle du bois brûlé, auxquelles s’ajoute celle d’un alcool fort. Du Whisky, probablement. lieu d'habitation A son retour de Roumanie, il s’installa chez ses parents, pour ce qu’il pensait être une courte durée. Mais, incapable de retrouver un emploi, le provisoire dura bien plus longtemps. De long mois à revivre comme un adolescent coincé chez ses parents. Comme un gosse, et non comme un homme. Alors, il savoure sa liberté retrouvée depuis qu’il travaille à la Tête de Sanglier. Il s’est trouvé une petite bicoque à la sortie du village. animal de compagnie Fut un temps où il passait sa vie au milieu des dragons. De retour chez ses parents, il tenta de fraterniser avec le gnome qui occupe le jardin, pour tromper l’ennui. Au cours des derniers mois, il a recueilli un chat, deux hiboux et un couple de batraciens. Rien de comparable avec ses compagnons d’autrefois... signes distinctifs physiques Des cicatrices à n’en plus finir. Vestiges d’une activité périlleuse, de rencontres tout feu tout flammes. Quelques marques dans sa chair, rappel de griffures sans conséquences. La peau à jamais roussie par endroit. Quelques tatouages, aussi, qu’il dissimule sous une couche de vêtements, conscient de la désapprobation maternelle, qu’il cherche absolument à éviter. opinions politiques La politique, ça n’a jamais été son truc. Il râle beaucoup, Charlie, mais reste persuadé que sa voix n’a aucune importance, aux yeux des gouvernants. Une part de lui est sensible aux discours des travaillistes. La part qui souhaiterait retrouver en partie sa vie d’avant, sa profession d’autrefois. Mais renoncer aux procès, c’est une hérésie qu’il ne peut accepter. Sur ce point, il se trouve des points communs avec les extrémistes. Pour Fred. Pour les autres. Ils ne peuvent pas simplement tourner la page. Charlie, il est comme les autres. Il est paumé. casier judiciaire Vierge. Pas d’infractions, rien qui ne nuise à la réputation de sa famille. C’est un bon mec, Charlie. loisirs Quand il parle de Quidditch, ses yeux s'illuminent. Charlie, il a toujours été sportif. Il lit aussi, beaucoup. La musique, c'est son autre passion. Il est un inconditionnel des Bizarr' Sisters. traits de caractère indépendant, solitaire, râleur, bienveillant, silencieux, moqueur, honnête, sanguin, courageux, déterminé, loyal, rusé, brusque, nerveux, bordélique, attachant.
under the invisibility cloak:
 


Dernière édition par Charlie Weasley le Mar 29 Aoû - 20:15, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 103
pseudo : witchcraft
avatar, © : wade holter, © hedgekey
multinicks : none
age : 27 y.o.
job : Bartender at Hog's Head. Former dragonologist, but who needs one when the world is in ruins?
relationship : "Someday" he says, as a promise to his mother. Someday, he'll find a girl and settle down. But to be honest, he is find by himself.
blood status : Pure Blood, if that matter.
patronus : A salamander. Legend says it spit fire. Lucky coincidence.

( APARECIUM )
RP : on { bill, ékatérina, nastya }
CONTACTS :

MessageSujet: Re: Never laugh at live dragons.   Lun 28 Aoû - 16:44

another happy day
( 1 ) Charlie, il est sportif. Ca se voit à son physique, à sa musculature. Il est plus petit que George ou Ron, mais il a les épaules bien plus larges. Tout en lui vous crie qu’il faut pas le chercher. Charlie, il a l’air sympa, comme ça. Mais faut pas se leurrer, au corps à corps, il aura bien souvent le dessus. ( 2 ) Il est ambidextre. Main gauche, main droite, il peut vous coller les deux dans la tronche avec la même dextérité. ( 3 ) Les dragons, toute sa vie. Et son plus grand malheur que d’en être éloigné. Longtemps, il a songé à retourner en Roumanie, reprendre sa vie d’avant. Mais la perspective de laisser sa famille dans un monde de chaos lui semble impensable. Il va rester, Charlie. Il n’est pas de ceux qui se défilent face au combat.  ( 4 ) Il a souvent un vif d’or dans une poche. Il joue avec, quand il n’a rien à faire. Charlie, il est nerveux, plus qu’il ne veut bien l’admettre. Il a toujours besoin de quelque chose pour s’occuper l’esprit. ( 5 ) Il a raté son permis de transplanage, la première fois qu’il l’a passé. L’assurance de l’avoir sans effort, la confiance mal placée… Et des semaines à subir les moqueries des jumeaux. ( 6 ) Charlie, avec sa mine renfrognée et son silence de glace, il sait surprendre. Avec les enfants, c’est un autre homme. Joueur, souriant, attachant. Un gosse au milieu des gosses, une naïveté qui prête à sourire.
the emotional range of a teaspoon
Le môme jouait avec une figurine qui lui tournait autour. Un dragon majestueux, aussi gros que son poing. Un jouet bien à lui, celui-là. Sa fierté, son bonheur. Pas l’un de ces jouets choisi jadis par William, et hérité par son cadet. Lui, il était sien. Mon jouet qu’il avait hurlé, quand Percy s’en était saisi, une fois. Le petit marchait à peine qu’il lui avait fallu apprendre à courir pour éviter le courroux du frangin. Charlie, il était prêteur, d’ordinaire. Mais là, c’était trop lui demander. “Plus tard, je serai un dragon.” De sa voix enfantine, on sentait la fierté. Celle d’un enfant qui rêve un peu trop fort. Sa mère, à quelques mètres, un sourire bienveillant pendu à ses lèvres. “Bien sûr, mon chéri. Mais pour ça, il faudra manger tes légumes.” Elle s’amuse au dépend du rêveur, qui secoue la tête d’un air renfrogné. “N’importe quoi, maman. Les dragons mangent de la viande” Il se redresse, oublie son jouet pour prendre un air terrifiant. Il rugit presque. Percy sursaute, assis sagement à quelques centimètres. Effrayé, le bambin gémit. Sans pitié, le frère s’avance, lui attrape le bras, et plante ses dents dans le poignet potelé. “Comme ça” Qu’il dit, tout fier. Avant d’entendre les cris de sa mère, furieuse, couvrir ceux du cadet. Charlie, il apprend. Il apprend qu’un enfant ne peut pas tout faire. Il apprend que les rêves sont parfois fait pour rester ainsi. Avec le temps, il apprend aussi qu’ils prennent des formes diverses. Et qu’avec un peu de bonnes volontés, on peut les concrétiser. Alors Charlie, il travaille. Il lutte, il tombe, il se relève. Il touche le Graal. Jusqu’à oublier cette figurine avec laquelle il jouait, enfant. Trop émerveillé par le spectacle qui a pris sa place.



“Alors tu t’en vas ? Juste comme ça?” Une mou désolée sur le visage de poupée de sa conquête occasionnelle. Derrière son fort accent de l’Est, Charlie sentait percer le reproche. Il haussa les épaules, la lassitude à peine cachée. Aucune surprise, dans ses gestes. Depuis longtemps, il pesait le pour et le contre. Dumbledore lui avait dit de rester au loin. De recruter, de convaincre, d’intimider. De faire ce qu’il fallait pour que l’Est ne soit pas complètement acquis à la cause du mage noir. Il avait respecté les consignes à la lettre. Mais désormais, sa place était ailleurs. Charlie, il avait fait son temps, ici. D’un geste, il recouvrait son torse nu d’une chemise usée par le temps. “C’est ça. Juste comme ça.” Inutile de jouer les grands seigneurs. Il partait, c’était sans appel. Qu’elle s’en offusque n’y changerait rien. Il ne lui avait promis ni mariage ni amour. Juste quelques oeillades passagères. Son véritable amour résidait ailleurs. Un oeil par la fenêtre, vers les sommets enneigés qu’il laissait derrière lui. Vers les créatures majestueuses que la montagne abritait. Il n’y avait bien que ça pour lui manquer vraiment. “Tu reviendras ?” Oui, mais pas pour toi. “Peut-être. Ca dépend comment ça va tourner, là-bas.” Charlie, il avait la voix solide. Aucune trace d’anxiété. On n’aurait pas pu dire qu’il parlait d’une guerre à laquelle il ne survivrait peut-être pas. Il avait achevé de boutonner sa chemise. Une main dans ses cheveux, en guise de peigne. Elle en avait profité pour se lever, son corps nu s’extirpant des draps avec une grâce qui laissait Charlie indifférent. A peine un regard posé sur elle. Une indifférence qui sonnait comme un adieu déjà prononcé. Elle l’avait perdu, si tant est qu’il ait jamais été à elle. Charlie, elle le savait, il était indomptable. A l’image des dragons dont il parlait sans cesse. Une bise plaquée sur sa joue, un dernier geste tendre, ses doigts glissant contre la barbe rousse. “Bon courage, Charlie.” Un mince sourire au coin des lippes, Charlie se veut reconnaissant. Du courage, oui. Il en aura besoin.



Il était resté, Charlie. Un peu malgré lui, parce que la guerre ne s’arrêtait pas au dernier mouvement de baguette. Il y avait l’après. Cet après auquel il n’avait pas pensé. La reconstruction, le deuil, le chaos. Tout ça à la fois, dans un vaste tourbillon qui lui donnait des vertiges. Et s’il était revenu plus tôt ? Fred serait-il toujours en vie ? Et Tonks, cette amie de toujours qu’il avait retrouvé pour la perdre presque aussitôt ? Et les autres ? Il n’était pas con, Charlie. Il savait qu’à lui seul, il n’aurait pas fait la différence. Mais deux bras de plus au milieu d’une armée, c’est peut-être ce qui avait manqué. Sa mère dévastée, sa famille en lambeaux. Il n’avait pu se résoudre à refaire ses valises. Pas tant qu’il restait tant à faire et si peu pour s’en occuper. “Je suis désolé, monsieur Weasley. Vos compétences nous auraient été très précieuses, en d’autres temps. Mais désormais... “ Il n’écouta pas la suite. Assis derrière un bureau doré, plus riche à lui seul que tous les biens du Terrier, Charlie écoutait un bureaucrate lui expliquer que Gringotts n’avait plus rien. Ni argent, ni dragon pour garder ses coffres vides. Son dernier espoir était là, à espérer vainement qu’il existait quelque part une petite place pour un gars comme lui. Même ici, alors qu’il méprisait jusqu’à la présence même d’un dragon prisonnier de ces murs. Il avait tout tenté pour garder un semblant de morceau de sa vie d’avant. Rien. Il se leva, sans un mot. Il ignora la main tendue du fonctionnaire, attrapa la liasse de documents qu’il avait apporté avec lui. Quittant les lieux en fixant ses chaussures, l’esprit embrumé. Et maintenant ? Maintenant, il lui fallait un verre. Sitôt hors des murs, il transplana. Un instant plus tard, il franchissait la porte de la Tête de Sanglier. Le bar était crasseux, miteux, mal fréquenté. Mais il lui semblait être l’endroit le plus accueillant qui soit. “Ah, Charlie, mon vieux !” Derrière le bar, la voix rauque du propriétaire. Alberforth Dumbledore, la mine enjouée, le regard libéré, après des années à supporter un secret que tous connaissaient désormais. La fin de la guerre avait été pour lui une renaissance. Il l’enviait, Charlie. Il aurait voulu qu’il en soit ainsi pour lui. Le sourire s’estompa en voyant la grise mine du rouquin. “Encore un de ces jours…” Qu’il glissa sans en attendre davantage. Charlie aimait bien Alberforth. Comme lui, il était avare de paroles. S’il était rentré chez lui, sa mère lui aurait posé trop de questions auxquelles il ne se sentait pas de répondre. La main pataude d’Alberforth déposa un verre à la propreté douteuse devant lui. Un Whisky pur-feu. “Cadeau de la maison.” Charlie bredouilla un merci. Il avala le breuvage d’un coup sec. La mixture lui brûla la trachée, lui redonnant un peu du feu sacré qu’il venait de perdre. “Je sais pas ce que je fous là, Al. Combien de temps ça peut durer ?” Il vivait chez ses parents, depuis son retour en Angleterre. Il avait tout laissé derrière. “Tu l’as dit toi même, gamin. Ta place est ici. Ecoute, si c’est l’argent qui te fait défaut, viens bosser là.” Sourcils froncés, Charlie tendant l’oreille. Il voulait s’assurer de tout entendre. “C’est pas comparable à ta vie d’avant, mais c’est du boulot.” Un mince sourire au coin des lèvres. Un poids qu’il sent s’ôter de ses épaules. Charlie, il oublie la mélancolie qui l’étreint. Il saute sur le bar, passe de l’autre côté. Attrape Alberforth par le cou et lui assène une tape amicale dans le dos. Il hoche la tête une dizaine de fois, il acquiesce, encore et toujours. Brusquement, il se sent soulagé. Il laisse échapper un merci, enfin. Alberforth ne lui a pas seulement donné du boulot. Charlie, il va pouvoir revivre, un peu.



Dernière édition par Charlie Weasley le Mar 29 Aoû - 23:58, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 91
pseudo : schreave (leslie).
avatar, © : sam heughan, granger.
multinicks : fleur, le clan weasley.
age : vingt-neuf ans.
job : employé chez gringotts.
relationship : éperdument amoureux de sa femme qui porte leur premier enfant.
blood status : une pureté dont il n'a jamais eut que faire et dont il ne comprend pas quelle puisse avoir une quelconque importance aux yeux de qui que ce soit.
patronus : un paon, fier et gorgé de couleurs.

( APARECIUM )
RP : on
CONTACTS :

MessageSujet: Re: Never laugh at live dragons.   Lun 28 Aoû - 16:48

bro. (j'adore la tête choisie  )

officiellement bienvenue et bonne rédaction.
je te mp sans faute dans quelques minutes, juste le temps de faire un plouf car je suis en train de fondre dans mon salon. /pan/

_________________


'Cause we were just kids
when we fell in love
Not knowing what it was
I will not give you up this time
But darling, just kiss me slow,
your heart is all I own
And in your eyes you're holding mine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 259
pseudo : headhunter.
avatar, © : brandon flynn (marcus, benkeï pour l'avatar, ernie pour la signature).
multinicks : /
age : vingt-ans.
job : briseur de sorts pour le compte du ministère de la magie.
relationship : célibataire aux multiples conquêtes féminines histoire de dissimuler son homosexualité honteuse.
blood status : pur, la question ne se pose pas.
patronus : colibri, aussi beau qu'il est chétif.

( APARECIUM )
RP : topic commun en cours, darcy (flint et ernest à venir + rp animation avec yona)
CONTACTS :

MessageSujet: Re: Never laugh at live dragons.   Lun 28 Aoû - 16:48

charlie, aka mon weasley préféré
bienvenue par ici, bon courage pour ta fiche

_________________
we are broken, we can't fix it, there's no cure for our condition. it's not perfect here between us, even angels have their demons. trapped inside this twisted circle, it ain't right but it's eternal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 103
pseudo : witchcraft
avatar, © : wade holter, © hedgekey
multinicks : none
age : 27 y.o.
job : Bartender at Hog's Head. Former dragonologist, but who needs one when the world is in ruins?
relationship : "Someday" he says, as a promise to his mother. Someday, he'll find a girl and settle down. But to be honest, he is find by himself.
blood status : Pure Blood, if that matter.
patronus : A salamander. Legend says it spit fire. Lucky coincidence.

( APARECIUM )
RP : on { bill, ékatérina, nastya }
CONTACTS :

MessageSujet: Re: Never laugh at live dragons.   Lun 28 Aoû - 17:01

merci à vous deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 586
pseudo : marine.
avatar, © : blake steven, myself (av)
multinicks : captain flint.
age : nineteen yo.
job : young auror.
relationship : two women haunt his mind.
blood status : half-blood.
patronus : a wild deer like his father.

( APARECIUM )
RP : ginny, hermione, ron, yona (OFF)
CONTACTS :

MessageSujet: Re: Never laugh at live dragons.   Lun 28 Aoû - 17:06

CHARLIE
tellement contente de le voir ici
bonne chance pour ta fiche

_________________


    THESE VIOLENT DELIGHTS HAVE VIOLENT ENDS
    Because I’m about to tell you the story of my life. More specifically, why my life ended. And if you’re listening to this tape you’re one of the reasons why.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 103
pseudo : witchcraft
avatar, © : wade holter, © hedgekey
multinicks : none
age : 27 y.o.
job : Bartender at Hog's Head. Former dragonologist, but who needs one when the world is in ruins?
relationship : "Someday" he says, as a promise to his mother. Someday, he'll find a girl and settle down. But to be honest, he is find by himself.
blood status : Pure Blood, if that matter.
patronus : A salamander. Legend says it spit fire. Lucky coincidence.

( APARECIUM )
RP : on { bill, ékatérina, nastya }
CONTACTS :

MessageSujet: Re: Never laugh at live dragons.   Lun 28 Aoû - 21:17

Merci
Et merci encore pour tes propositions, je suis sous le charme de mon avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 183
pseudo : buddy.
avatar, © : andre klitzke by benkeï (pas d'argent pour se payer un t-shirt)
multinicks : /
age : dix-neuf ans,
job : étudiant hésitant,
relationship : cœur épris d'une démone,
blood status : pur et rouge,
patronus : jack russell,

( APARECIUM )
RP : OFF TOTAL
CONTACTS :

MessageSujet: Re: Never laugh at live dragons.   Lun 28 Aoû - 21:19

un frère aussi beau c'est mal
vraiment.
bienvenue et bon courage pour cette fiche, on s'capte en mp bientôt

_________________
when you said your last goodbye, i died a little bit inside.. but if you loved me, why did you leave me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 103
pseudo : witchcraft
avatar, © : wade holter, © hedgekey
multinicks : none
age : 27 y.o.
job : Bartender at Hog's Head. Former dragonologist, but who needs one when the world is in ruins?
relationship : "Someday" he says, as a promise to his mother. Someday, he'll find a girl and settle down. But to be honest, he is find by himself.
blood status : Pure Blood, if that matter.
patronus : A salamander. Legend says it spit fire. Lucky coincidence.

( APARECIUM )
RP : on { bill, ékatérina, nastya }
CONTACTS :

MessageSujet: Re: Never laugh at live dragons.   Lun 28 Aoû - 21:27

la génétique a été plutôt sympa avec toi aussi, frangin
j'attends patiemment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Never laugh at live dragons.   Mar 29 Aoû - 11:19

OH MY GOD, JE VEUX UN LIEN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
owl box : 103
pseudo : witchcraft
avatar, © : wade holter, © hedgekey
multinicks : none
age : 27 y.o.
job : Bartender at Hog's Head. Former dragonologist, but who needs one when the world is in ruins?
relationship : "Someday" he says, as a promise to his mother. Someday, he'll find a girl and settle down. But to be honest, he is find by himself.
blood status : Pure Blood, if that matter.
patronus : A salamander. Legend says it spit fire. Lucky coincidence.

( APARECIUM )
RP : on { bill, ékatérina, nastya }
CONTACTS :

MessageSujet: Re: Never laugh at live dragons.   Mar 29 Aoû - 11:50

MAIS CARREMENT
t'hésite surtout pas à me mpotter, si t'as un éclair de génie (ou pas, d'ailleurs)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 49
pseudo : .
avatar, © : linus wordemann, marine
multinicks : /
age : vingt-trois ans
job : chômeur dépressif
relationship : amère solitude
blood status : sang-pur
patronus : fier pélican

( APARECIUM )
RP : on/off
CONTACTS :

MessageSujet: Re: Never laugh at live dragons.   Mar 29 Aoû - 12:28


la famille est presque au complet bienvenue bro

_________________

W E A S L E Y  
Ministry-loving, family-disowning, power-hungry moron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 97
pseudo : //atropos.
avatar, © : bryden j, atropos.
multinicks : .
age : eighteen.
job : rookie magizoologist; stringer for the quibbler.
relationship : single.
blood status : half.
patronus : hare.

( APARECIUM )
RP : off/ du 1.09 au 6.09
CONTACTS :

MessageSujet: Re: Never laugh at live dragons.   Mar 29 Aoû - 12:58

ce sex appeal... j'en meurs
bon courage pour la fin de ta fiche!!!

_________________
HEARTS ARE WILD CREATURES  
that's why our ribs are cages +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 103
pseudo : witchcraft
avatar, © : wade holter, © hedgekey
multinicks : none
age : 27 y.o.
job : Bartender at Hog's Head. Former dragonologist, but who needs one when the world is in ruins?
relationship : "Someday" he says, as a promise to his mother. Someday, he'll find a girl and settle down. But to be honest, he is find by himself.
blood status : Pure Blood, if that matter.
patronus : A salamander. Legend says it spit fire. Lucky coincidence.

( APARECIUM )
RP : on { bill, ékatérina, nastya }
CONTACTS :

MessageSujet: Re: Never laugh at live dragons.   Mar 29 Aoû - 13:06

Merci Percy, faudra qu'on cause lien, toi et moi
Luna merci à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 226
pseudo : un colibri bleu.
avatar, © : crystal reed, marine (avatar) - tumblr (sign).
multinicks : not yet.
age : twenty-three yo.
job : chaser in the appleby arrows (quidditch team).
relationship : free is the breeze while the forbidden wine is consumed
blood status : half blood, no more no less.
patronus : a wild and proud crow.

MessageSujet: Re: Never laugh at live dragons.   Mar 29 Aoû - 22:42

Charlie, ce personnage gère !
bienvenue

_________________
— "my skin is young, and my eyes were full of hope but i've seen the dark of the day, i need a shore, just one trail I could follow far from the fog in my head, arm your eyes to see through mine."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Never laugh at live dragons.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Never laugh at live dragons.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Donjons et dragons : figurines sur plateau lumineux
» I. Autremonde, les autres planètes, et les Dragons et Démons
» Exposition Dragons...
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Live your life to death (Featuring Nayki)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AFTER THE STORM :: Before the storm :: take me in the cauldron :: do the hippogriff-
Sauter vers: