AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ékatérina Black ❂ Us and Them

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
owl box : 80
pseudo : Eden.
avatar, © : Jenna Louise Coleman © aslaug. (avatar)
multinicks : /
age : 34 ans
job : Formerly librarian in St. Petersburg, now Professor of Transfiguration at Hogwarts.
blood status : Pure Blood like many other Black.

MessageSujet: Ékatérina Black ❂ Us and Them   Lun 28 Aoû - 15:01


( Ékatérina Marie Black )
- Be afraid of the lame, they'll inherit your legs
Be afraid of the old, they'll inherit your souls
Be afraid of the cold, they'll inherit your blood
Apres moi le deluge, after me comes the flood
-
nom, prénoms Ici en Grande-Bretagne, le patronyme Black est connu de tous et inspire le respect et la crainte. C'est sans doute pour cela que beaucoup de gens n'arrivent pas à croire que la douce et gentille Ékatérina est membre de cette illustre famille. Et pourtant, son prénom est lourd de sens, puisqu'on peut le lier à Hécate, protectrice des foyers et des femmes enceintes, mais aussi déesse des morts et des ombres. Et tout comme la divinité dont elle porte le nom, celle que l'on connait également en tant que Marie, passe le plus clair de son temps à naviguer entre le jour et la nuit, la joie et la peine, l'apaisement et à la colère. Hélas ces nombreux paradoxes n'ont pas toujours servis la belle brune.  âge, date et lieu de naissance Née à Saint-Pétersbourg le 12 Septembre 1965, notre petite brune est donc âgée de 34 ans. nationalité et origines Anglaise par son père et russe par sa mère. statut civil Célibataire. statut du sang Elle est une Sang Pure bien que contrairement à beaucoup de ses semblables, elle n'éprouve aucune haine pour les moldus. profession/études Extrêmement talentueuse, la jolie brune travaille à Poudlard en tant que Professeure de Métamorphose, Ékatérina a en effet reprit le poste laissé vacant par Minerva McGonagall il y a maintenant un an. scolarité Bien qu'étant née en Russie,  Ékatérina a été envoyée en France afin d'étudier dans la prestigieuse école de Beauxbâtons, intelligente et patiente elle a toujours été dans les meilleures élèves, néanmoins sa gentillesse couplée à sa maladresse l'ont toujours empêchés d'être première de sa promo.  baguette Bois d'Aubépine et plume d'Hippogriffe. épouvantard Pour beaucoup, l'épouvantard de la jeune femme n'est pas aussi épouvantable que ça. En effet, l'épouventard de la jeune russe prend la forme de Madame Olympe Maxime,  qui était déjà directrice de Beauxbâtons à l'époque ou la jeune Black y était élève. Cela est sans doute dû au fait qu'elle l'a toujours impressionné et que ses parents l'ont toujours poussé à donner le meilleur d'elle-même. amortentia L'odeur qu'elle sent est celle du Pain Perdu, une odeur qui lui rappelle son enfance, l'époque ou elle n'était pas encore partie à Beauxbâtons et ou sa mère s'occupait d'elle comme d'une petite princesse. lieu d'habitation Comme tous ses confrères enseignants Ékatérina vit dans le Château de Poudlard, un lieu qui ne la rassure pas vraiment mais qui a au moins le mérite d'avoir un certain charme. animal de compagnie Cela va maintenant faire dix ans qu'elle ne voyage jamais sans Vadim une magnifique Hermine Blanche au bout de la queue noire et aux yeux clairs. Bien qu'assez égoïste, l'animal apprécie énormément sa maitresse et il ne la quitte jamais d'une semelle. Ékatérina redoute le jour ou le temps la séparera de cette magnifique bestiole.  signes distinctifs physiques Même si beaucoup de gens la trouvent adorable, pour ne pas dire jolie, notre petit bout de femme d'un mètre cinquante sept a un véritable problème avec son image. Prisonnière de sa maladresse, elle se voit comme une espèce de poupée russe, joufflue, un tantinet rondelette, bref rien à voir avec certaines gravures de mode que l'on voit parfois passer à Poudlard. Cela dit sa petite taille, ses yeux pétillants et son éternels sourires, sont trois de ses signes distinctifs. Ayant étant tenue éloignée des conflits, elle n'en a pas beaucoup d'autres, hormis peut-être un tatouage sur le poignet, un lettrage sur lequel on peu lire les paroles d'un célèbre poème russe.   opinions politiques Ayant hérité des valeurs altruistes de son père, Ékatérina soutien ouvertement le Parti des Progressistes beaucoup lui reprochent d'être une rêveuse, une utopiste, mais elle répond à cela en disant que les utopies d'hier, sont les réalités d'aujourd'hui. casier judiciaire Aussi vierge qu'elle... quoi que non, la jeune femme a quand même déjà vu le loup à quelques reprises. loisirs Passionnée de lecture, Ékatérina pourrait passer des heures entières à bouquiner au coin du feu, elle dévore les livres en quelques heures et adore la littérature moldu. C'est ce genre de passe temps qui pousse ses frères à lui dire qu'elle est vieille avant l'heure. traits de caractère Optimiste, Curieuse, Douce, Travailleuse, Utopiste, Maladroite, Observatrice, Intelligente, Sociale, Joviale.
another happy day
(Un) Oui Ékatérina est rêveuse, maladroite, gentille, mais ne croyez pas qu'elle est un bisounours pour autant ! Oh non, c'est même plutôt le contraire ! Malgré une certaine douceur, la russe n'en reste pas moins une Black, une jeune femme avec du caractère qui n'aime pas se faire marcher sur les pieds et qui est mettre sa vie en jeu pour défendre l'honneur de sa famille, pour aider son prochain, pour protéger ceux qu'elle aime ! Quand elle s'y met la petite brune peu se montrer extrêmement têtue, cassante, voir même agressive, en bref une petite lionne qu'il ne vaut mieux pas taquiner ou agacer trop longtemps (Deux) Ékatérina est une véritable passionnée de musique moldue, elle a même un amour tout particulier pour les chansons des groupes anglais du milieu des années 1980. Alors ne soyez pas étonnéde la voir se déhancher sur du Genesis, du a-ha, du Talk-Talk, du Duran Duran et tout un tasd'autres groupes un peu kitsch ou le même mot est répété deux fois. Cette passion a toujours agacé ses parents, mais au final elle possède aujourd'hui une impressionnante collection de vieux vinyles qui ferait rougir bien des passionnés de musique pop. (Trois) Elle a quitté la Russie pour suive son père qui avait peur que le patrimoine de la branche anglaise des Black tombe entre les mains de la famille Malefoy, celui-ci s'est donc installé dans la demeure familiale et Ékatérina y a vécu jusqu'à son entrée à Poudlard. Cela dit la brunette n'aime pas beaucoup cet endroit qu'elle trouve sombre, sinistre et oppressant... et oui rien que ça ! (Quatre) En parlant de cela, sa relation avec son père est assez particulière, si elle l'admire énormément et qu'elle l'aime de tout son cœur, elle le craint aussi énormément, notamment parce qu'elle veut vraiment qu'il soit fier d'elle et a toujours peur qu'il ne la trouve pas assez digne de son nom de famille. Elle cherche d'ailleurs la reconnaissance de ce père qui comme beaucoup d'autres membres de la famille Black n'a pas franchement l'habitude de montrer ses sentiments et son affection.  (Cinq) Elle a une profonde admiration pour son défunt cousin Sirius Black qu'elle n'a pourtant jamais rencontré. Elle a néanmoins eu la chance de discuter longuement avec des gens qui l'ont côtoyés et aujourd'hui elle comprend un peu mieux ses prises de positions et ses décisions.


FRANCE, 1982

- Mademoiselle Black !

En entendant la voix d’Olympe Maxime raisonner dans le Hall, Ékatérina qui se trouvait au milieu de ce dernier sentit son cœur s’emballer. Serrant son livre de cours contre sa poitrine, elle regarda la Directrice de Beauxbâtons s’approcher d’elle tout en se demandant ce qu’elle avait bien pu faire pour attirer son attention. Mais plutôt que de dévoiler directement les raisons de sa « colère », la demi-géante préféra garder le silence et regarder son élève avec un air accusateur et réprobateur. Là le rythme cardiaque de la petite brune repartit de plus belle et même si elle ne savait toujours pas ce qu’elle avait fait, la russe ne put s’empêcher de baisser honteuse la tête. Un geste qui n’aurait certainement pas plut à son vieux père, qui détestait qu’elle se comporte comme un vulgaire paillasson… D’ailleurs Madame Maxime n’hésita pas à poser sa main sous son menton afin qu’elle relève la tête et qu’elle la regarde dans les yeux. Une technique qu’elle employait aussi pour sermonner ses Palominos Ailés. Et cette tactique semblait marchait sur la fille d’Izar black qui n’avait pourtant rien d’un Abraxan.

- Non contente de passer le plus clair de votre temps libre à écouter de la musique de moldus, vous vous permettez de faire la leçon à vos propres professeurs ? Et bien que ce passe-t-il ? Vous voulez agiter votre dernière année à Beauxbâtons !?

La slave baissa une nouvelle fois la tête tout en se mordillant la lèvre inférieure. Ékatérina était persuadée de ne rien avoir fait de grave, en vérité elle s’était contentée de rectifier une erreur de sa professeure de Métamorphose, qui avait semble-t-il mal prit le fait d’être corrigée par une simple septième année. Prenant son courage à deux mains, la demoiselle qui n’était décidemment pas digne de son sang-pur, plongea son regard dans celui de son aînée qui avait toujours l’air aussi remontée contre elle.

- Je n’ai rien fais… Lâcha-t-elle d’une voix hésitante avant de reprendre avec un petit peu plus de conviction. J’ai simplement fait remarquer à notre Professeur qu’elle venait de faire une erreur, une erreur d’inattention qu’elle a elle-même reconnue. Je ne pensais vraiment pas qu’elle avait mal prit mon intervention…

La brune d’un mètre cinquante-sept afficha alors une mine adorable et désolée, elle ne s’était faite que rarement remarquée depuis ses débuts à Beauxbâtons, mais ce genre de situation pouvait rapidement tourner en sa défaveur et elle le savait très bien. Elle savait également qu’en cas d’échec à Beauxbâtons, sa mère n’aurait pas hésité à la pousser du haut du Kremlin… et tout ça sans balais magique ! Mais plutôt que de s’énerver, la française posa son – immense – main sur le dos de l’élève et la dirigea vers un coin un petit peu plus tranquille et moins fréquenté que le grand hall de l’école de magie.

- Je suis désolée je….
- Mh… Les madame-je-sais-tout comme vous ne plaisent pas beaucoup aux professeurs, ni au gens en général, ils ont plutôt tendances à agacer ceux qui les entourent et les fréquentent !  Seul un simple d’esprit, pourrait ignorer votre intelligence Mademoiselle Black, alors n’essayer pas de l’exhiber à tout prix ! Surtout lorsque vous savez que la personne en face de vous et extrêmement susceptible !

Ékatérina resta bête et silencieuse pendant quelques minutes. Et dire qu’elle s’attendait à une punition mémorable, à un sermon de compétition ! Finalement tout cela était même plutôt positif, alors elle prit un air gêné et détourna les yeux tout en tapotant son bouquin du bout des doigts. Elle ne savait pas trop quoi rajouter à tout cela, si ce n’est qu’elle était flattée de l’intérêt que pouvait lui porter sa principale. C’est d’ailleurs à ce moment précis, qu’elle réalisa qu’elle n’était peut-être pas aussi médiocre que cela et qu’elle avait peut-être un rôle à jouer dans ce monde de brutes.


RUSSIE, 1995

Après avoir passé toute la soirée à bouquiner, Ekatérina dont les paupières commençaient à se faire lourdes, ferma son livre avant de le poser sur sa table de nuit et alors qu’elle allait entendre sa lampe de chevet pour enfin plonger dans les bras de Morphée, des bruits de pas attirèrent son attention, des gens étaient en train de s’agiter et de bavarder dans le salon familial. Après quelques minutes la brune prit son courage et sa baguette à deux mains et sortit de son lit afin de se diriger mais surement vers la salle à manger, là qu’elle ne fut pas sa surprise d’apercevoir son père en pleine discussion avec sa mère qui tenait une lettre dans sa main et qui semblait particulièrement bouleversée… Face à ce spectacle plutôt inhabituel, la jeune femme resta cachée derrière un mur et continua à écouter ce qu’il était en train de se dire.

- On ferait mieux de brûler cette lettre ! S’exclama Camille Black, tout en se dirigeant vers la cheminée familiale. Mais son mari l’en empêcha en se plaçant devant celle-ci et en la regardant droit dans les yeux.  
- Je comprends ta peur ma chérie... Mais Sirius n’aurait jamais envoyé de lettre si cela n’avait pas été vraiment important...  Dit-il tout en passant une main dans sa longue barbe brune et en arrachant le papier des mains de son épouse. Il dit que « Celui dont on ne doit pas prononcer le nom » est de retour...

La simple évocation de ce surnom lui fit froid dans le dos à l’insomniaque, qui bien cachée en Russie n’avait entendu que de très vagues histoires à propos de Celui-dont-on-n-doit-pas-prononcer-le-nom.  Pour elle, il était semblable au Croque Mitaine, à Baba Yaga, bref il n’était rien d’autre que la créature d’un vieux Conte pour effrayer les enfants. Mais pourtant, elle ne pouvait s’empêcher de frissonner lorsqu’elle entendait parler de lui. Le nom de Sirius Black l’intriguait également, elle se demandait comment cet ancien prisonnier d’Azkabhan avait pu leur envoyer une lettre et elle se dit que celle-ci devait tout de même être d’une importance capitale pour qu’un fugitif de son niveau prenne le risque d’être découvert par les Mangemorts et les Détraqueurs… Peut-être que ce qu’il disait était réel et que Tu-sais-qui était bel et bien de retour et qu’une nouvelle grande guerre allait embraser le Monde des Sorciers.

- Tu sais bien que Sirius Black est un fou, un traitre… Murmura Miss Black en tournant le dos à son mari et en se rapprochant de la fenêtre pour vérifier qu’ils n’étaient pas observés.
- Oui je sais également qu’il a été renié par sa propre mère et qu’il n’a plus rien d’un véritable Black, mais le fait est qu’Alphard a tout sacrifié pour lui permettre de fuguer, c’est bien qu’il ne doit pas être aussi menteur et horrible que cela…
- Et qu’en pense notre fille ainée ?

Dès lors Camille se tourna vers son enfant avec un sourire et un regard assez inquisiteur, d’un côté elle était heureuse de la voir, mais de l’autre elle semblait déçue que leur petite réunion ait été découverte. En entendant cela, le cœur de la principale intéressée s’arrêter une seconde fois en l’espace de seulement quelques minutes. Décidemment que d’émotion ! Et dire qu’elle était sur le point d’aller se coucher… Mais alors qu’elle sentait le regard pesant de son père sur elle, Ékatérina quitta sa « cachette » et se rapprocha des deux parents.

- Euh… Et bien je dirais qu’à en croire la Gazette, rien ne prouve que « Vous-Savez-Qui » est de retour et puis vous savez très bien que l’Europe de l’Est est la région natale de Grindelwald, ici les mages noirs ont toujours eu bonne presse et beaucoup de partisans de « Vous-Savez-Qui » peuplent encore ces terres. Si nous prenons ouvertement part à ce conflit, nous risquons de nous faire de trop nombreux ennemis. Pour le bien de ce qu’il reste de la famille Black, je pense qu’il serait plus raisonnable de rester en retrait et d’observer la tournure des évènements.

En entendant cela Camille Black poussa un « ouf » de soulagement, alors que Izar lui se contenta de hocher la tête de haut en bas. Izar lui se contenta de se gratter le menton et d’hocher la tête de haut en bas. Bien qu’étant comme beaucoup d’autres Black un grand défenseur du Sang Pur, il n’était pas pour autant un partisan de l’Héritier de Serpentard, néanmoins il ne se voyait pas combattre ou pire mourir pour des Sang-Mêlé et des Moldus. Tout ce qu’il souhaitait c’était de pouvoir protéger sa famille et de lui donner le meilleur avenir qu’il soit. Rien de bien difficile pour ce père de famille prévenant.


POUDLARD, 1999

Alors que le Poudlard Express s’approchait du terminus, Ékatérina se rapprocha de sa fenêtre afin d’observer Poudlard dont elle avait tant entendu parler. Une fois descendue du train, elle prit encore quelques minutes pour observer le célèbre Château qui était plus grand que Beauxbâtons et Durmstrang, elle aurait pu rester là à jouer sa touriste pendant des heures, mais l’adrénaline la réveilla et la poussa à se diriger vers la plus célèbre des écoles de magie. Le crane remplit de questions plus stupides les unes que les autres, elle se dépêcha afin de ne pas arriver en retard à son rendez-vous. Une fois sur place, elle fut accueillie par un vieil homme aux cheveux longs, celui-ci ne manqua pas de lui rappeler son retard avant de se lancer dans longue diatribe parlant d’autorité, de ponctualité et sans doute de tout un tas d’autres choses, mais la slave n’y pensa pas trop, elle se contenta de réfléchir à ce qu’elle allait bien pouvoir dire lors de son entretien d’embauche. C’est le concierge qui la ramena sur terre en la secouant assez brusquement et en lui indiquant l’entrée du bureau de la Directrice McGonagall, c’est avec un cœur battant la chamade qu’elle pénétra dans la pièce.

- Bonjour, installez-vous mademoiselle Black. Dit la nouvelle Directrice de Poudlard toute en regardant son invitée et en poussant la porte une chaise située juste en face de son pupitre Vous êtes bien Mademoiselle Black ?
- Oui, oui, c’est bien moi, je viens pour le poste de Professeur en Métamorphose.

Ces quelques mots mirent Ékatérina en confiance, elle inspira un grand coup avant de s’asseoir, puis elle posa ses yeux sur la sorcière qui était toujours debout à la regarder Son père lui avait déjà parlé de la fameuse Minerva McGonagall, il lui avait dit qu’elle était une des plus puissantes magiciennes d’Angleterre et que sa sagesse n’avait d’égal que son intelligence. Le genre de personnage que la Black adorait et admirait. Néanmoins la russe ne pouvait pas s'empêcher de se demander si la Principale avait percé son secret à jour ou si elle la prenait simplement pour une jeune sorcière portant comme beaucoup d'autres anglaises le nom de famille Black...

- Je suis au courant… Vous n’êtes pas sans savoir que c’est le poste de Professeur de Métamorphose est celui que j’occupais avant de récupérer le poste du regretté Albus Dumbledore, je cherche donc quelqu’un qui maitrise parfaitement le sujet !
- Je suis venue ici parce que je connais mes qualités et que j’ai envie de m’investir dans la reconstruction de cet établissement, qui est extrêmement pour moi. A mes yeux il est le symbole de la résistance et doit être protégé, il doit former et encadrer les futurs sorciers britanniques […]

Bien qu’anxieuse au possible, la russe continue à se vendre en mettant en avant ses qualités, en parlant de ses passions, ses études à Beauxbâtons et son parcours professionnel en Russie à Saint Pétersbourg, à Moscou et en France, la vieille sorcière l’écouta attentivement et sembla intéressé par toutes ces informations.

- Madame Olympe Maxime m’a envoyé une lettre pour me parler de vous, elle m’a dit que vous étiez effectivement une élève brillante, mais que vous aviez un sérieux problème de confiance en vous… Un enseignant doit avoir confiance en lui, c’est essentiel !
- Oh et bien euh… Alors qu’elle allait commencer à bafouiller, elle prit quelques secondes pour inspirer un grand coup et se reprendre. Effectivement, mais je connais mes qualités et je sais très bien que je suis à la hauteur ! […]

Après cela, Ékatérina esquissa ensuite un léger sourire pour bien montrer qu’elle était déterminée – même si elle était en train d’enfoncer ses ongles dans sa paume – puis elle resta en apnée pendant quelques secondes, le temps d’attendre la réponse de sa possible future supérieure hiérarchique, mais elle arrêta bien vite, lorsque McGonagall commença à parler de l’Histoire de Poudlard et de l’importance du poste de Professeur de Métamorphose, la brune écouta attentivement ce discours, avant de finalement exploser de joie lorsque la « vieille » dame lui expliqua que sa candidature avait été acceptée.


under the invisibility cloak:
 

_________________
Devine
Un grand champ de lin bleu parmi les raisins noirs lorsque vers moi le vent l'incline frémissant. Un grand champ de lin bleu qui fait au ciel miroir et c'est moi qui frémis jusqu'au fond de mon sang.. ▬ Aragon


Dernière édition par Ékatérina Black le Ven 8 Sep - 12:45, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 364
pseudo : marine.
avatar, © : daddario, nightblood (c)
multinicks : chosen one.
age : twenty six yo.
job : young captain and chaser from appleby arrows.
relationship : single, but miss spinnet is his poison.
blood status : pur blood of course.
patronus : a wild bear.

( APARECIUM )
RP : (OFF) alicia, rp flint/parkinson, tc.
CONTACTS :

MessageSujet: Re: Ékatérina Black ❂ Us and Them   Lun 28 Aoû - 15:16

la belle jenna
et en black
bienvenue parmi nous et bonne continuation pour ta fiche ! j'aime beaucoup le début.
si tu as des questions, n'hésite pas

_________________


    THERE ARE NO MEN LIKE ME ONLY ME
    from the moment I met you, all those years ago, not a day has gone by when I haven't thought of you. And now that I'm with you again (...) I'm in agony. The closer I get to you, the worse it gets. The thought of not being with you- I can't breath. I'm haunted by the kiss that you should never have given me. My heart is beating, hoping that kiss will not become a scar. You are in my very soul, tormenting me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 36
pseudo : emie
avatar, © : Jenn Connelly, Rivendell (av), Astra (sign)
multinicks : nope
age : quarante-six ans, déjà.
blood status : carmin d'une pureté presque exaspérante.
patronus : une gazelle, aussi rapide qu'agile.

MessageSujet: Re: Ékatérina Black ❂ Us and Them   Lun 28 Aoû - 15:20

la mifa
JLC est si belle, j'adore.
Bienvenue parmi nous, j'ai hâte d'en savoir plus sur ton personnage

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞
I can feel the heat rising, everything is on fire
Today is a painful reminder of why
We can only get brighter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 80
pseudo : Eden.
avatar, © : Jenna Louise Coleman © aslaug. (avatar)
multinicks : /
age : 34 ans
job : Formerly librarian in St. Petersburg, now Professor of Transfiguration at Hogwarts.
blood status : Pure Blood like many other Black.

MessageSujet: Re: Ékatérina Black ❂ Us and Them   Lun 28 Aoû - 17:49

Merci beaucoup pour cet accueil :) J'espère que je serais à la hauteur haha !

_________________
Devine
Un grand champ de lin bleu parmi les raisins noirs lorsque vers moi le vent l'incline frémissant. Un grand champ de lin bleu qui fait au ciel miroir et c'est moi qui frémis jusqu'au fond de mon sang.. ▬ Aragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
owl box : 259
pseudo : headhunter.
avatar, © : brandon flynn (marcus, benkeï pour l'avatar, ernie pour la signature).
multinicks : /
age : vingt-ans.
job : briseur de sorts pour le compte du ministère de la magie.
relationship : célibataire aux multiples conquêtes féminines histoire de dissimuler son homosexualité honteuse.
blood status : pur, la question ne se pose pas.
patronus : colibri, aussi beau qu'il est chétif.

( APARECIUM )
RP : topic commun en cours, darcy (flint et ernest à venir + rp animation avec yona)
CONTACTS :

MessageSujet: Re: Ékatérina Black ❂ Us and Them   Lun 28 Aoû - 17:54

j'ai toujours été fasciné par la famille black, alors super choix
bienvenue par ici et courage pour la suite de ta fiche

_________________
we are broken, we can't fix it, there's no cure for our condition. it's not perfect here between us, even angels have their demons. trapped inside this twisted circle, it ain't right but it's eternal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ékatérina Black ❂ Us and Them   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ékatérina Black ❂ Us and Them
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» Petit travail au black
» Black Hole RPG
» Black Lagoon Roberta's Blood Trail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AFTER THE STORM :: Before the storm :: take me in the cauldron-
Sauter vers: